du 15 mai 2020
Date

Choisir une autre édition

C’est ce qu’annonce le ministère de l’Européen et des Affaires étrangères (MEAE) en réponse à une question sénatoriale. « L'avis d'appel à la concurrence a été lancé en mars 2019 à l'issue de plusieurs séances de « sourcing » organisées par le MEAE et l'ANSSI auprès de sociétés spécialisées dans le vote par internet ».

Le marché sera attribué en 2020. Avant d’être homologuée, la « nouvelle plateforme de vote par internet qui sera développée pour les élections législatives de 2022 sera auditée et testée », sachant que « l'ergonomie et la robustesse du nouveau système de vote seront adaptées dans un contexte évolutif de la menace cyber ».

Une nouvelle plateforme de vote par internet pour les législatives de 2022
chargement Chargement des commentaires...