du 06 juin 2019
Date

Choisir une autre édition

Aux États-Unis, le géant Quest Diagnostics a déposé un document à la SEC indiquant que des données de 11,9 millions de clients ont été compromises, comme le rapporte TechCrunch.

« Entre le 1er août 2018 et le 30 mars 2019, un utilisateur non autorisé avait accès au système informatique » d'American Medical Collection Agency (AMCA), un partenaire de Quest Diagnostics.

Des informations personnelles, médicales et financières ont été récupérées, mais pas de résultats d'analyse affirme la société. Quest Diagnostics précise par contre « ne pas avoir été en mesure de vérifier l'exactitude des informations reçues d'AMCA ».

Quelques heures plus tard, rebelote avec LabCorp et 7,7 millions de clients cette fois-ci. La fuite provient de nouveau de son partenaire AMCA.

Une nouvelle fuite compromet les données personnelles et financières de 20 millions de personnes
chargement Chargement des commentaires...