du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Il n'y a pas que des voitures, des trains et des avions autonomes : des motos sont également à l'étude. Après Yamaha et sa Motobot taillée pour les circuits de course, voici une BMW.

Le constructeur prévient d'emblée : le but n'est pas de produire une moto autonome, il ne s'agit que d'un prototype. L'objectif est de « développer des programmes de contrôle dynamique dans la moto, afin de vous montrer la meilleure ligne de conduite possible autour d'un obstacle ».

Le fabricant précise qu'il n'est pas question d'enlever la responsabilité de la conduite au pilote, mais de lui proposer des recommandations dans diverses situations, et aussi d'améliorer la stabilité.

Une moto autonome chez BMW, qui servira à renforcer la sécurité des pilotes
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Le groupe a diffusé une FAQ sur son site d'assistance, apportant quelques détails complémentaires sur le partenariat annoncé en début de semaine.

Tout d'abord, le tarif de 9 euros par mois ne concerne bien que les abonnés équipés du nouveau Décodeur Canal : « Si vous détenez un décodeur satellite HD WIFI ou Le Décodeur CANAL, vous pouvez souscrire à l'option RMC SPORT au tarif de 19€/mois (hors promotion) ».

Ensuite, la limitation aux abonnés satellite ne semble pas inscrite dans le marbre. Il faut dire que ce point fait l'objet d'un certain mécontentement chez les clients. La filiale de Vivendi dit travailler avec SFR pour proposer « prochainement » RMC Sport sur les autres modes de réception.

Ces chaînes sont placées sur les canaux 137 à 141 et peuvent être utilisées via myCanal, l'Apple TV ou les TV Samsung uniquement si un abonnement satellite est rattaché au compte et que le décodeur satellite est utilisé comme décodeur principal.

Pour le moment, le canal 18 (Evènement) qui diffuse certains matchs en 4K, ne reprend pas le signal de RMC Sport sur l'Apple TV « pour des raisons technique ».

Copié dans le presse-papier !

L'éditeur de code a désormais un petit frère, un logiciel de gestion de dépôt git. Il inclut les fonctions habituelles et la terminologie du système de dépôts, un outil de résolution des conflits, ainsi qu'une vue des différences entre fichiers côte-à-côte.

Une version d'essai est proposée. Il en coûte 99 dollars pour une licence et trois ans de mise à jour au-delà. En entreprise, le prix passe à 75 dollars par utilisateur par an.

Copié dans le presse-papier !

Le quotidien compte obtenir des données confirmant une ingérence russe dans les commentaires adressés à la FCC, qui ont mené au retrait de la neutralité outre-Atlantique en juin. La plainte a été déposée devant un tribunal new-yorkais.

Selon le NYT, la FCC lui a mis des bâtons dans les roues, alors qu'il réclame ces archives depuis juin 2017. Il souhaite récupérer diverses données dont des adresses IP, l'horodatage et des journaux internes des serveurs du système de commentaires de la commission.

Ces commentaires sont au coeur d'un large débat entre démocrates et républicains.

Le président de la commission, Ajit Pai, nommé par Donald Trump, a longuement moqué la mobilisation massive d'internautes, d'organisations et de sociétés en faveur du principe de non-discrimination, estimant que la majorité des retours n'apportait rien au débat.

Il est lui-même devenu un sujet de moquerie et de nombreux memes au pic de la mobilisation, pour sa communication désinvolte et des positions perçues comme celles de l'industrie télécom.

Copié dans le presse-papier !

La dernière version de l’application Apple Music prend maintenant en charge Android Auto, pour ceux disposant d'une voiture équipée.

Un cas amusant, comme le fait remarquer The Verge, puisqu’Apple bat Google sur ce créneau, YouTube Music n’ayant pas encore ce support. À Mountain View, on a cependant déjà confirmé qu’une expérience spécifique était en préparation.

D’autres améliorations sont disponibles dans cette nouvelle version : vue artiste améliorée, prise en charge des cartes microSD, recherche d’un titre par ses paroles ainsi qu’une fonction « Mix entre amis », basée sur ce que les amis écoutent (si ces informations sont accessibles).

Pour profiter de ces nouveautés, il faut bien sûr se servir d’un service Apple sur un système Google. L’application traîne d'ailleurs une image mitigée, de nombreux commentaires évoquant des soucis de stabilité.

Copié dans le presse-papier !

Samsung n'est pas le seul à se lancer dans le smartphone pliable, Huawei compte bien être de la partie lui aussi.

Et comme il faut toujours en faire plus, Ken Hu (président de la société) affirme que son premier modèle pliable sera également son premier 5G. Il arrivera au milieu de l'année prochaine si tout va bien.