Sur le réseau social Weibo, la société a publié une image qui ne laisse pas de place au doute : le Honor 7X sera présenté le 11 octobre. Il viendra remplacer le Honor 6X. D’après les dernières rumeurs, il serait question d’un écran de 5,5 pouces (1080p évidemment) avec un SoC Kirin 670 SoC avec 4 Go de mémoire vive et 32 ou 64 Go de stockage.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Cette information circule sur le Net depuis des mois, mais la société l’a désormais confirmée du bout des lèvres à nos confrères de The verge.

« Alors que nous nous attendons à ce que la plus grande partie de notre production reste aux États-Unis, nous devons établir des usines locales pour assurer des prix abordables aux marchés qu'elles desservent » ajoute Tesla.

Aucun choix ne semble arrêté pour le moment. La société précise enfin que de plus amples informations arriveront d’ici la fin de l’année.

Copié dans le presse-papier !

Twitter a décidé de faire de son réseau social un endroit plus agréable, mais surtout plus sûr, notamment en matière de harcèlement. Une requête émise par de nombreux utilisateurs depuis plusieurs années.

L’entreprise a donc publié un calendrier regroupant les mesures qui seront prises dans les prochaines semaines afin de résoudre ce problème, accompagnées des dates de leur mise en application.

Publier du contenu affichant de la « nudité non consensuelle » c’est-à-dire des images prises sans le consentement de la victime, sera passible d’une suspension immédiate du compte dès le 27 octobre.

Les appels en cas de suspension seront quant à eux mieux gérés et les contrevenants sauront désormais clairement pourquoi leur compte ne leur est plus accessible.

Il faudra par contre attendre le 3 novembre pour être notifié par e-mail d’une suspension de son compte et la fin de l'année pour les règles concernant les groupes violents, symboles haineux et autres améliorations plus profondes.

Copié dans le presse-papier !

AMD vient de publier de nouveaux pilotes Pro Software Crimson ReLive Edition 17.10 pour ses Radeon Pro WX 9100 et Radeon Vega Frontier Edition.

Ils apportent plusieurs nouveautés déjà évoquées par la société (voir cette vidéo). Il est notamment question du Driver Mode permettant de passer d'une activité professionnelle à du jeu, avec des optimisations spécifiques dans chaque cas. AMD parle aussi d'une sécurité renforcée à travers Microsoft Device Guard et l'AMD Secure Processor intégré à ses cartes.

La société précise enfin que des nouveautés et de meilleures performances sont à l'ordre du jour. Ces dernières concernent surtout Radeon ProRender, disponible en open source et intégré à MAXON Cinema 4D Release 19 : des gains de 29 % sous Blender, 35 % sous 3DSMax, 28 % pour Maya et 14 % pour SOLIDWORKS.

Copié dans le presse-papier !

Yelp WiFi (issue du rachat de Turnstyle Analytics) permet à des entreprises de proposer un accès Wi-Fi « gratuit » à des utilisateurs, à condition qu’ils s’identifient. Plusieurs solutions sont proposées : Facebook, Twitter, Google ou SMS. De quoi récupérer au passage des données personnelles.

Le chercheur Ashkan Soltani relève une pratique douteuse et potentiellement dangereuse dans les conditions d’utilisation du service : les informations personnelles récoltées sont liées à l’adresse MAC et à la position géographique de l’utilisateur. Le but étant certainement de pouvoir les recouper ensuite.

Yelp WiFi confirme, en précisant qu’il ne récupère que des informations partagées via les profils Facebook et Twitter des utilisateurs. Ashkan Soltani demande si Yelp récupère aussi le token Oauth, mais la société n’a pas répondu pour le moment, du moins de manière publique sur Twitter.

Copié dans le presse-papier !

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2018, les députés ont rejeté, samedi 21 octobre, tous les amendements visant à avancer d’un an la déclaration automatisée au fisc, par les grandes plateformes de type Uber ou Airbnb, des revenus générés par leurs utilisateurs.

Ils se sont également opposés, toujours en suivant l’avis défavorable du rapporteur et du gouvernement, à l’abattement de 3 000 euros qui aurait pu profiter aux adeptes de ces mêmes plateformes. L’amendement visant à taxer les géants du Net à partir de leur « présence digitale significative » en France a quant à lui été retiré.