du 16 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Le laboratoire d'innovation numérique de la CNIL a mis en ligne une liste qui vise à mieux informer les internautes en matière de protection des données.

Cela prend la forme d'une cartographie réalisée via Framindmap, un service proposé par l'association Framasoft. Notons que Kimetrak y a trouvé sa place, dans la section « Naviguer ».

L'action est menée dans le cadre de la mission de la CNIL visant à la « promotion de l’utilisation des technologies protectrices de la vie privée, notamment les technologies de chiffrement des données ».

Une cartographie des outils pour mieux protéger votre vie privée
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Alors que les loot box sont une pratique critiquée au sein des jeux vidéo, celle d'acheter des produits à l'aveugle dans des boîtes thématiques continue de faire fureur.

De nombreux services par abonnement sont d'ailleurs nés autour de cette pratique ces dernières années, chacun y trouvant son compte. L'abonné qui peut découvrir des produits, la marque qui exploite le filon à des fins publicitaires, et le service qui fait payer son statut d'intermédiaire.

De quoi inspirer MSI qui propose désormais sa propre loot box via des revendeurs classiques ? On la trouve en effet proposée en deux niveaux, à 60 et 90 euros tout de même, elle contient des « accessoires Gamer » de la marque. Mais le constructeur nous indique que l'objectif n'est pas de la vendre à part. 

En effet, il s'agit d'une opération promotionnelle qui doit être annoncée dans la journée. Ce pack doit ainsi être offert avec certains ordinateurs portables MSI. Le fait que LDLC le propose également de manière séparée tient au système informatique de la boutique en ligne. 

Copié dans le presse-papier !

Comme prévu, Elon Musk a pris la parole hier soir pour dévoiler le nom du premier touriste de l'espace à avoir acheté un billet pour faire le tour de la Lune dans la fusée BFR : Yusaku Maezawa.

Il s'agit d'un milliardaire (ce qui ne surprendra personne) japonais et collectionneur d'art. Il ne sera pas seul puisqu'il embarquera avec lui six ou huit artistes et personnalités culturelles. Leur identité n'a pas été dévoilée, mais ils participeront tous au projet baptisé #dearMoon par Maezawa. « Ils devront créer quelque chose à leur retour sur Terre » affirme le milliardaire. Un site web dédié a été mis en ligne.

Yusaku Maezawa a payé toutes les places, mais n'a pas donné d'indication sur le tarif demandé. Même discrétion sur le montant de l'opération chez Elon Musk et SpaceX. La fortune du japonais est estimée à près de 3 milliards de dollars selon Forbes.

Le voyage est prévu pour 2023. Pour rappel, la fusée BFR (Big Falcon Rocket ou Big Fucking Rocket) n'a pas encore effectué le moindre vol.

Copié dans le presse-papier !

Comme toujours avec une mise à jour majeure de Windows 10, plusieurs anciennes fonctionnalités seront supprimées ou abandonnées avec l’October 2018 Update (1809). Dans le second cas, elles sont toujours présentes mais ne font plus l’objet d’aucun développement.

Disparaissent ainsi par exemple l’application Hologram (remplacée par le duo Paint 3D/Mixed Reality Viewer), limpet.exe (accès TPM pour Azure) car l’outil passe en externe et open source, l’application Compagnon pour le téléphone dont les fonctions ont été intégrées au système, ou encore la console de gestion TPM, ses fonctions étant transférées au Centre de sécurité de Defender.

Parmi les fonctions abandonnées, on trouve l’ancien outil de capture d’écran, avantageusement remplacé par un nouveau venu. Nous en détaillerons d’ailleurs le fonctionnement dans un article consacré à la mise à jour 1809 de Windows.  

Copié dans le presse-papier !

Le régulateur européen donnera sa réponse dans un mois, après le dépôt par Microsoft d’une demande en ce sens vendredi de la semaine dernière, selon Reuters.

La Commission devra déterminer si le rachat de GitHub ne viole aucune règle en cours, auquel cas elle donnera son feu vert. En cas de doute, elle peut cependant déclencher une enquête.

Rappelons que l’opération a coûté 7,5 milliards de dollars à Microsoft. Il s'agissait de la plus grosse opération depuis le rachat de LinkedIn, dont les 26 milliards n’ont pas été dépassés. GitHub a cependant coûté moins cher à l’entreprise que Skype et ses 8,5 milliards de dollars.

En attendant la réponse des instances européennes, Microsoft a répété plusieurs fois que l’ouverture de GitHub ne changerait pas. Certains craignent en effet que le service d’hébergement de projets finisse par avantager les produits de Redmond.

Copié dans le presse-papier !

Nos confrères de TechPowerUp ont découvert un élément intéressant dans les pilotes des GeForce RTX. Chaque puce exploitant l'architecture Turing a droit à deux identifiants différents.

Une première, selon nos confrères, qui auraient pu confirmer que la TU102-300 est destinée à être intégrée aux cartes d'entrée de gamme, la seconde (TU102-300-A) ayant plutôt vocation à être utilisée pour les modèles des partenaires orientés overclocking.

Ainsi, les constructeurs auraient l'interdiction de proposer une carte overclockée par défaut si elle est équipée d'un TU102-300.

Un certain tri a toujours été opéré avec cet objectif, plusieurs constructeurs communiquant à une époque sur les lots de GPU sur lesquels ils avaient pu mettre la main pour proposer des cartes pouvant monter très haut en fréquence.

Mais cette distinction n'avait jamais pris forme de manière si visible, notamment dans les pilotes. Une manière peut-être d'officialiser la facturation à deux niveaux opérée par NVIDIA sur ses GPU. Il faudra aussi voir si le service d'overclocking automatique Scanner prend cette information en compte lors de son analyse et si cela ne limite pas les possibilités de transférer un BIOS d'une carte à l'autre.