du 09 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Le rachat de l’Internet Society par le fonds d’investissement Ethos Capital n’en finit plus de créer des remous. Après de multiples rebondissements et les questions fournies de Mozilla, on attend la réponse de l’ICANN.

L’organisme a jusqu’au 30 janvier pour rendre un avis : accepter l’opération, la refuser, ou demander des renseignements supplémentaires. Jamais la structure n’a refusé un tel rachat (on ne sait pas, techniquement, si elle le peut), mais la polémique ne se calme pas.

Et voilà qu’un nouveau groupe, baptisée Cooperative Corporation of .ORG Registrants, vient s’ajouter à la liste des adversaires au rachat. On y trouve notamment Esther Dyson, ancienne directrice et fondatrice de l’ICANN, Katherine Maher, directrice de la fondation Wikimedia, et William Woodcock, directeur général de Packet Clearing House.

Dans une interview donnée au New York Times, ces importantes figures annoncent que leur structure est prête à accueillir la gestion du .org. L’alternative est présentée comme bien meilleure, puisque l’association est à but non lucratif.

Un nouveau collectif de défense du .org
chargement Chargement des commentaires...