du 24 avril 2018
Date

Choisir une autre édition

Alors que le Règlement Général pour la Protection des Données s'appliquera dans un mois, le CNAM a mis en ligne un cours le concernant.

Ce MOOC, publié sur la plateforme FUN (France Université Numérique) veut sensibiliser à la fois les entreprises, les étudiants et le grand public sur ce règlement et ce qu'il va changer.

Le dernier cours sera donné le 3 juillet prochain, l'effort estimé est de 2h30 par semaine.

Un MOOC sur le RGPD diffusé par le Conservatoire national des arts et métiers
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Emmenées par l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), nous retrouvons Electronic Frontier Foundation (EFF), Human Rights Watch et Freedom of the Press Foundation dans les signataires.

Dans une lettre ouverte adressée à Jeff Bezos (PDG d'Amazon), elles exhortent la société à arrêter de fournir son service de reconnaissance faciale Rekognition aux forces de l'ordre, car il constituerait « une grave menace pour les clients et les communautés à travers le pays », d'autant plus qu'Amazon « n'impose aucune restriction significative sur la façon dont les gouvernements peuvent l'utiliser » ce service.

« La population devrait être libre de marcher dans la rue sans être surveillée par le gouvernement [...] La reconnaissance faciale menace la liberté des communautés américaines [...]. Le gouvernement fédéral pourrait utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour traquer continuellement les immigrés » affirment enfin les signataires.

Toujours selon l'ACLU Rekognition serait utilisé par des forces de l'ordre en Floride, en Arizona et dans d'autres États. Pour le moment, Amazon ne semble pas avoir réagi.

Copié dans le presse-papier !

Après une (relativement) longue conférence, le fabricant propose donc officiellement ses produits chez nous. Outre l'ouverture de sa boutique à Paris (qui ressemble à celle de Barcelone, lire notre analyse), on a droit à un site dans la langue de Molière.

Le fabricant y propose ses Redmi 5 à 139,90 euros, Redmi Note 5 à partir de 199,90 euros, A1 (sous Android One) à 229,90 euros, Mix 2 à 399,90 euros et Mix 2S dès 499,90 euros. Il est également question d'une trottinette électrique à 349,90 euros, mais elle n'est pas (encore ?) référencée sur le site. Idem pour les multiples accessoires de la marque.

Durant la conférence, des partenariats ont été annoncés avec Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR qui proposeront ses produits à l'avenir (ce n'est pas encore le cas). Plusieurs revendeurs sont également partenaires du Chinois, certains proposant déjà ses produits depuis quelques mois : Amazon, Auchan, Boulanger, Carrefour, Cdiscount et Fnac Darty.

Enfin, Xiaomi prépare le lancement de son prochain smartphone haut de gamme, à l'occasion de son huitième anniversaire : le M8. Il sera présenté le 31 mai et devrait intégrer un capteur d'empreintes digitales sous l'écran.

Copié dans le presse-papier !

Selon Le Figaro, la rencontre entre Emmanuel Macron et des dizaines de patrons de groupes numériques (Tech For Good) serait l'occasion d'annoncer la tenue du prochain forum dans l'Hexagone, en novembre.

Le forum sur la gouvernance de l'Internet est un grand événement entre acteurs publics et privés, financé à la fois par la Commission européenne, certains pays et grands groupes. La probable tenue de ce forum à Paris rappelle l'eG8 sur l'économie numérique en 2011, tenu par Nicolas Sarkozy, en plein débat sur « l'Internet civilisé ».

Copié dans le presse-papier !

Ce domaine promet d'être révolutionnaire sur la puissance de calcul dans certains domaines, il intéresse donc de nombreux acteurs.

Afin de pousser la recherche sur l'informatique quantique, Atos et le CEA inaugurent cette chaire baptisée « Nasniq » (Nouvelle architecture de spins nucléaires pour l'information quantique), co-financée par l'Agence nationale de la recherche (ANR). Elle permet d'établir un lien entre les équipes de recherche et industrielles, et de former les futurs ingénieurs.

Parmi les axes de développement, il est question de « concevoir et tester de nouveaux types de qubits et mieux maîtriser la cohérence quantique », développer « le logiciel quantique pour les qubits hybrides ».

Copié dans le presse-papier !

Environ 24 heures après Microsoft, Dropbox annonce ses propres nouveautés, même si elles sont essentiellement tournées vers les entreprises.

À commencer par File Activity, permettant aux utilisateurs d'obtenir une liste complètes des actions effectuées par les autres sur un fichier, notamment toutes les modifications et les partages.

Si les clients ont un abonnement Dropbox Professional ou Business Advanced, File Activity pourra même renvoyer la liste des personnes ayant simplement ouvert le document pour le lire.

Autre ajout, la possibilité de laisser des commentaires sur la prévisualisation d'un document. En outre, les fonctions de partage se veulent plus évidentes, dans leur accès comme dans leur manipulation.

Enfin, un nouvel écran d'accueil sera bientôt disponible. Il rassemblera tous les éléments jugés les plus opportuns, comme les favoris, les plus consultés, les derniers ouverts, etc.

Ces nouveautés sont en cours de déploiement pour iOS, Android devant attendre un peu.