du 07 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Un marché public à 2,4 millions d’euros pour plus de 10 000 « caméras-piétons »

Au total, ce sont 5 000 appareils qui iront à la gendarmerie, et 5 400 à la police nationale. Le ministère de l’Intérieur vient de passer une importante commande auprès d’Allwan Security, une entreprise angevine, pour une livraison complète à horizon 2019.

« Le matériel de base, d'origine chinoise, a été enrichi par la PME d'un logiciel d'exploitation des données vidéos capturées lors d'un contrôle. De même, l'ergonomie des caméras a été adaptée aux besoins des forces de l'ordre françaises », explique BFM Business. Ces joujoux électroniques seraient également dotés d'une fonction GPS à même de géolocaliser la prise d'images.

D’après Ouest-France, les premières caméras devraient être livrées « aux environs du mois d’août ». En cours de généralisation au niveau national, les caméras-piétons ont le vent en poupe – quand bien même la CNIL a invité les pouvoirs publics à prendre davantage de précaution. Certains sénateurs veulent même doter les sapeurs-pompiers et surveillants de prison de tels appareils.

chargement Chargement des commentaires...