du 26 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Un ex-employé de Telltale attaque le studio en justice

Il y a quelques jours, Telltale annonçait le licenciement abrupt de 90 % de ses employés, ne conservant que 25 salariés sur 250.

Vernie Roberts a lancé une action de groupe contre Telltale le 24 septembre devant une cour californienne, relève Gamasutra. Il estime que ce licenciement massif viole le Warn Act, qui oblige à prévenir les employés 60 jours à l'avance. Selon la plainte, 275 personnes seraient concernées.

Après des années d'échecs commerciaux pour ses titres sortis d'un moule usé, l'avenir est sombre pour Telltale. Ce malgré la signature d'un contrat avec Netflix (pour Stranger Things), le développement de Minecraft Story Mode et de la dernière saison de sa saga The Walking Dead.

À Variety, le cofondateur de Telltale Dan Connors déclarait que la fermeture soudaine était liée à une levée de fonds manquée. Selon le magazine, Lionsgate aurait aussi lâché le studio, dans lequel il aurait investi 40 millions de dollars en 2015. Le groupe compterait se recentrer sur ses activités principales, refusant tout nouvel investissement.

Telltale aurait abandonné de lui-même le développement du jeu Stranger Things, doutant d'avoir l'assise financière pour mener le projet à bien.

chargement Chargement des commentaires...