du 17 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

Le député et membre de la commission des lois Philippe Latombe revient sur les propos de Cédric O devant sa récente audition au Sénat. Le secrétaire d’État au numérique avait indiqué que plusieurs développeurs offraient leurs bons services, bénévolement, pour ce projet de suivi. 

« C'est de leur part une initiative citoyenne que nous ne pouvons que louer puisqu'ils ont accepté de participer gracieusement à l'effort national de lutte contre la pandémie » commente Philippe Latombe. Toutefois, selon lui, « il est essentiel que le projet StopCovid soit élaboré dans la plus stricte transparence afin que, sujet sensible par excellence, il ne soit l'objet à plus ou moins longue échéance d'aucune controverse, d'où qu'elle vienne ». 

Pourquoi ? « Il serait en effet facile à des esprits malveillants de considérer que des avantages ou engagements présents ou à venir aient pu être accordés en contrepartie de l'aide apportée ».  Inversement, « il est aussi tout à fait naturel que les services rendus soient l'objet d'une reconnaissance officielle de la Nation à des citoyens méritants ».

Et celui-ci d’insister pour que Cédric O, « dans un souci d'éthique et de transparence », communique les noms des différents participants au projet. 

Un député insiste pour que les noms des développeurs de StopCovid soient révélés
chargement Chargement des commentaires...