du 07 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

La prochaine version majeure du navigateur embarquera l’APZ, pour « Asynchronous panning and zooming ».

Ce vieux projet de Mozilla permet un défilement plus doux des pages. Une opération confiée jusqu’ici au thread principal, qui calcule également les opérations JavaScript. Conséquence, en cas de calculs intenses, le défilement se fait par saccades, donnant le sentiment d’un navigateur peu performant.

L’APZ est désormais présent dans Firefox Quantum et profite de l’architecture multiprocessus pour voir ses opérations déportées vers un thread spécifique. De plus, outre la souris et trackpads, tous les évènements de type input sont pris en charge, y compris les via les écrans tactiles ou la navigation au clavier.

Mozilla note cependant que l’APZ aura dans certains cas quelques inconvénients pour les développeurs, l’éditeur s’expliquant en détails dans son billet d’annonce. Cependant, il estime que le jeu en vaut la chandelle côté utilisateur.

Un défilement plus fluide des pages dans Firefox Quantum
chargement Chargement des commentaires...