du 14 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Ce nouveau modèle reprend les grandes lignes de son prédécesseur, avec quelques ajustements : le rétroéclairage est plus prononcé, notamment avec le logo Corsair RGB, certaines touches sont texturées...

Plusieurs switchs Cherry MX sont au choix : Silent, Blue, Brown, Speed ou Red. Le rétroéclairage est évidemment compatible avec le logiciel iCUE du fabricant.

Le clavier est en précommande pour 169,99 euros, avec une disponibilité prévue pour le 22 juin. Le K70 RGB MK.2 se place juste au niveau du K70 RGB, qu'il devrait certainement remplacer.

Un clavier mécanique K70 RGB MK.2 chez Corsair, avec cinq switchs Cherry MX au choix
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Quatre fonds publics américains, actionnaires de Facebook, ont proposé hier une mesure radicale : démettre Mark Zuckerberg de ses fonctions de directeur général.

Les State Treasurers (littéralement trésoriers d’États) de l'Illinois, du Rhode Island et Pennsylvanie, ainsi que le Comptroller de New York proposent également la création d’un siège indépendant de supervision au sein du conseil d’administration.

Selon Reuters, les quatre fonds n’ont pas véritablement l’espoir que cette proposition passe, puisque Zuckerberg est actionnaire majoritaire de l’entreprise avec 53,9 %. Mais la proposition faisant suite à un autre essai du même acabit l’année dernière, elle devrait forcer le directeur à ouvrir le dialogue lors de la prochaine assemblée des actionnaires, en mai 2019.

Mais la situation a passablement évolué en une seule année, la vie de l’entreprise ayant été marquée par plusieurs scandales, dont Cambridge Analytica. La faille récente, la prolifération des fake news et l’ingérence des puissances étrangères pendant les périodes électorales ne font que renforcer la pression.

La création d’un poste indépendant de supervision devrait donc être un sujet brûlant, de nombreuses structures de cette taille s’en étant déjà dotées. Pour Michael Frerichs, trésorier de l’Illinois, ce poste n’aurait sans doute pas prévenu tous ces problèmes, mais en aurait probablement réduit la portée.

Rappelons que ces fonds publics ne peuvent que s’inquiéter en regard du cours de l’action Facebook. En clôture de séance hier, le titre valait 159,42 dollars, bien loin des 218,62 dollars du 25 juillet dernier.

Copié dans le presse-papier !

Le magazine allemand Wirtschaftswoche, repris par TechCrunch, explique que l'Autorité fédérale de supervision financière (BaFin) a ouvert une enquête sur la néo-banque après avoir été informée que des clients avec de fausses cartes d'identité ont pu ouvrir un compte. Nos confrères ajoutent que ce détournement serait relativement simple.

Interrogé par TechCrunch, Valentin Stalf, directeur général de N26 s'explique : « une ou deux personnes ont réussi à obtenir un faux document d'identité. Et nous l'avons détecté plus tard. Malheureusement, nous ne l'avons pas fait en temps réel ».

Il précise qu'il ne s'agit pas d'un problème généralisé et que toutes les banques sont confrontées au même souci. Il affirme que N26 respecte dans tous les cas les réglementations en vigueur.

Copié dans le presse-papier !

À peine annoncé, le nouveau smartphone du géant du Net est passé sous le tournevis (et décapeur thermique) de nos confrères.  À l'intérieur, une surprise : la dalle AMOLED provient de chez Samsung.

La note finale de 4 sur 10 prend en compte le fait qu'il faut décoller le panneau arrière en verre pour remplacer n'importe quel composant. C'est deux points de moins que le Pixel 2 XL pour rappel.

 

 

Copié dans le presse-papier !

L'annonce était attendue, elle est désormais officielle : TCL ressuscite la marque Palm avec un smartphone de petite taille (50,6 x 96,6 x 7,4 mm). Son écran ne mesure en effet que 3,3 pouces de diagonale avec une définition HD.

Il est animé avec un Snapdragon 435 avec 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage. Deux caméras de 12 et 8 Mpixels sont présentes, avec une batterie de 800 mAh, de la 4G, du Bluetooth 4.2, du Wi-Fi 802.11n, etc. Le smartphone est certifié IP68 et exploite Android 8.1.

Mais attention, il ne s'agit pas de remplacer votre téléphone : il est présenté comme un « compagnon » pour votre smartphone Android ou iOS. Il ne dispose en effet pas d'un emplacement pour une carte SIM, mais intègre directement une nano SIM non amovible. Il faut donc passer par un opérateur compatible.

C'est notamment le cas de Verizon avec son application Message+ : « Palm se synchronise avec votre appareil Android ou iOS pour que vous ne manquiez de rien, même si votre smartphone est resté chez vous ».

Le fabricant le compare à une montre connectée avec l'écosystème d'applications Android et les caméras en plus, mais l'installation au poignet en moins. Un concept qui a le mérite d'être original, mais dont le prix (350 dollars) devrait en rebuter plus d'un.

Copié dans le presse-papier !

La société a publié un billet de blog où elle explique avoir été informée de la faille par un chercheur, via son programme de bug bounty.

La brèche était présente dans le module « Recommended Blogs » du site. Via certaines manipulations, il était possible de récupérer des données (sans plus de détails) des comptes des blogs apparaissant dans cet encart.

« Nous avons résolu le problème et rien ne prouve que ce bug ait été utilisé de manière abusive. Nous ne sommes par contre pas en mesure de déterminer quels comptes pourraient avoir été affectés, mais notre analyse a montré que ce bug était rarement présent », affirme Tumblr.