du 18 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Le laboratoir de recherche The Human Computer Integration (HCI) de l’Université de Chicago a mis au point un bracelet un peu encombrant et pas franchement discret, mais dont le but est de protéger une conversation d’oreilles numériques, que ce soient des enceintes connectées, des smartphones ou des micros cachés.

Le principe est simple : le bracelet est équipé de nombreux petits haut-parleurs générant du bruit blanc dans des fréquences inaudibles pour les humains mais qui, une fois récupérés par des microphones traditionnels, rendent l'ensemble inexploitable.

L’équipe explique avoir opté pour un bracelet pour assurer une diffusion la plus uniforme possible dans la pièce. Les mouvements engendrés lors d’une conversation font bouger les haut-parleurs dans tous les sens, évitant les zones blanches.

Ils ne précisent par contre pas s’il est facile de contourner leur technique, par exemple avec des filtres, des micros de meilleure qualité ou bien si cela fonctionne sur tous les produits. Les travaux seront publiés lors de l'édition 2020 de la conférence ACM CHI qui se tiendra en avril prochain.

Un bracelet pour brouiller les écoutes d’enceintes connectées, de smartphones, etc.
chargement Chargement des commentaires...