du 17 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Selon The Guardian, Uber prépare d'arrache pied une prochaine introduction en bourse, attendue de très longue date. Plusieurs banques américaines, dont Goldman Sachs et Morgan Stanley sont sur le pont et visent une valorisation initiale de 120 milliards de dollars.

Cela en ferait une des plus grosses introductions boursières de l'histoire, devant celle de Facebook en 2012, où le réseau social n'avait été valorisé qu'à 104 milliards de dollars. À ce niveau de prix, l'entreprise américaine vaudrait trois fois plus cher que le constructeur automobile Ford, ou le double de Tesla.

Il reste toutefois encore à voir comment Uber parviendra à dégager des bénéfices avec l'ensemble de ses activités. En 2017, l'entreprise engrengeait un chiffre d'affaires de 7,5 milliards de dollars, pour des pertes nettes de 4,5 milliards de dollars.

Uber vise une valorisation de 120 milliards de dollars pour une entrée en bourse en 2019
chargement Chargement des commentaires...