du 10 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

L’homme, qui se présente comme un journaliste freelance, a eu son compte certifié par Twitter il y a quelques jours. Mais il est également un des organisateurs de la manifestation néonazie de Charlottesville.

De nombreuses réactions ont fusé, notamment de personnalités influentes, comme l’indique The Verge. Il faut dire que l'enchaînement des faits tombe relativement mal pour Twitter qui a récemment clarifié ses règles, notamment sur la violence explicite.

De son côté, le réseau social explique que la vérification d’un compte sert à assurer l'identité de la personne, mais ajoute qu’elle est aussi « interprétée comme une approbation ou un indicateur d'importance ». Une confusion plutôt bien résumée par xkcd dans ce dessin.

« Nous reconnaissons que nous avons créé une confusion et avons besoin de la résoudre. Nous avons suspendu toutes les vérifications le temps de travailler sur le sujet » ajoute le compte Twitter Support.

Le PDG Jack Dorsey reconnait que sa société aurait dû communiquer plus rapidement sur le sujet, mais précise que ses employés ont suivi la procédure, cette dernière devant être revue.

Twitter suspend la vérification des comptes, suite à l’affaire Jason Kessler
chargement Chargement des commentaires...