du 11 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Les vidéos en direct existent depuis longtemps sur le réseau social. Désormais, vous pouvez couper l'image et ne conserver que le son.

La mise à jour est d'ores et déjà disponible sur iOS, mais rien n'est précisé concernant Android. Quelques bugs sont corrigés au passage, peut-on lire dans les notes de version.

Twitter sur iOS permet de diffuser en direct de l'audio uniquement
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Elle s'intéresse aux données récoltées par le géant américain sur les vendeurs tiers passant par sa marketplace. La Commission veut vérifier s'il ne s'en sert pas de manière abusive pour favoriser ses propres ventes.

« Nous récoltons des informations sur la question et nous avons envoyé un nombre assez important de questionnaires à des acteurs du marché afin de comprendre la situation dans sa globalité » précise la commissaire à la Concurrence Margrethe Vestager.

Elle ajoute : « Nous en sommes au tout début et nous n’avons pas formellement ouvert une enquête ». De son côté, Amazon a pour le moment refusé d'apporter le moindre commentaire.

Reuters rappelle que la Commission européenne peut infliger une amende pouvant atteindre 10 % du chiffre d'affaires mondial à une société ne respectant pas les règles de la libre concurrence.

Copié dans le presse-papier !

La boutique de l’Élysée a modifié hier sa page relative aux données personnelles. Récemment, une inscription à sa newsletter permettait l’envoi « à intervalle régulier des actualités de la Présidence et des offres proposées sur le site Web » (point 4).

Au point 5, relatif à la transmission des données personnelles des clients à des tiers, le responsable de traitement s’autorisait à transmettre vos données personnelles « à la Présidence de la République qui pourra utiliser vos Données Personnelles pour vous envoyer des informations concernant l'actualité de la Présidence ».

Hier, la page « Données personnelles » a été revue et corrigée sans grand bruit. Désormais, cette inscription n’autorisera Expendo Organisation, responsable de traitement, qu’à envoyer « à intervalle régulier des actualités de la boutique de la boutique [sic] de la Présidence et des offres proposées sur le site Web » (point 4). Concomitamment, il n’est plus prévu au point 5 que vos données puissent être envoyées à la présidence de la République, parmi les tiers pouvant les exploiter.

Le 17 septembre, cette jonction entre service commercial et actualités de la présidence, couplée à une problématique de droit d’opposition, faisait partie des points soulevés par notre réclamation devant la CNIL, sur fond de RGPD.

Copié dans le presse-papier !

Selon Axios, Marco Rubio (candidat déçu à la primaire de 2015) a envoyé une lettre au patron d'Apple, Tim Cook. Il demande pourquoi la société n'a pas immédiatement réagi aux alertes sur une application, accusée de transmettre des données à un serveur en Chine.

Il y a quelques jours, la société supprimait le logiciel Adware Doctor de son Mac App Store, environ un mois après le signalement. Rubio demande s'il s'agit d'un oubli volontaire ou d'une erreur. Il réclame aussi des détails sur la détection de tels comportements de la part d'une application.

La situation est doublement tendue. D'un côté, les Républicains américains saisissent tous les angles d'attaque contre les géants du Net, accusés de biais politique et d'atteintes à la vie privée. De l'autre, les États-Unis accusent des sociétés chinoises d'espionnage, et viennent d'instituer une taxe sur les importations… que la Chine a répliquée en représailles.

Copié dans le presse-papier !

Après des mois de batailles sur la question des investissements de cette usine, les deux partenaires enterraient finalement la hache de guerre en décembre 2017.

Aujourd'hui, Toshiba Memory et Western Digital « célèbrent » la fin des travaux et l'ouverture de Fab 6, située à Yokkaichi au Japon. Les travaux avaient pour rappel commencé en février 2017.

La production en masse de puces de 3D NAND à 96 couches a déjà commencé depuis le début du mois. À côté de l'usine se trouve également un centre de recherche et développement sur la mémoire, qui a débuté ses opérations en mars de cette année.

Copié dans le presse-papier !

Bien que l'on passe à la branche 411.x, ne vous attendez pas à un véritable chamboulement. En effet, l'interface de gestion reste inchangée (mais indique désormais la fréquence Boost). Les évolutions sont à chercher ailleurs.

Tout d'abord du côté de l'arrivée de CUDA 10, de NGX ou encore du pilote USB. NVIDIA précise également dans les notes de version de ces pilotes 411.63 pour Windows 10 que RTX est d'ores et déjà supporté pour peu que vous activiez le mode développeur de l'OS.

De nouvelles extensions sont au programme pour OpenGL, permettant de gérer certaines fonctionnalités comme le Mesh Shading (voir notre analyse). HDR et RTX sont également au programme de l'évolution de Vulkan, dans sa version 1.1.

On appréciera au passage que le pilote Windows soit déjà unifié, supportant l'ensemble des cartes depuis les séries 600, comme précédemment. Les versions 32 bits de Windows et les cartes avec une architecture Fermi ont en effet été abandonnées à la publication des pilotes de la série 396 plus tôt dans l'année.

NVIDIA précise que cette nouvelle version est estampillée Game Ready, apportant le support d'Assassin’s Creed Odyssey, FIFA 19 et Forza Horizon 4. Attention, elle n'est pas encore disponible en français, vous devrez sélectionner English (US) pour la trouver.

Les adeptes de Linux ne sont pas oubliés, avec la mouture 410.57 également proposée sous FreeBSD et Solaris. Outre le support des nouvelles cartes, elle implémente les extensions ray tracing pour Vulkan et le moteur maison OptiX via libnvoptix.so.1

D'autres petits correctifs et améliorations sont au programme.