du 07 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Peu satisfait des performances des bibliothèques fournies par Android pour les opérations de sérialisation et désérialisation, l’éditeur fournit désormais sa propre bibliothèque open source.

Disponible via GitHub et sous licence Apache 2.0, elle permet selon les chiffres fournis par Twitter de diviser par 3 ou 4 le temps nécessaire aux opérations, fluidifiant la manipulation de l’interface.

Plus flexible et facile à déboguer, elle doit assurer une compatibilité descendante au fur et à mesure de son évolution.

Twitter propose Serial, sa propre bibliothèque de sérialisation pour Android
chargement Chargement des commentaires...