du 25 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Twitter durcit le ton sur les publicités politiques

Dans sa quête de transparence, pour redorer son blason, Twitter annonce plusieurs changements importants pour les publicités ciblant des campagnes fédérales américaines.

Le plus important est un contrôle plus strict de l’identité. Toute structure souhaitant publier un contenu publicitaire lié à une élection devra être obligatoirement domiciliée aux États-Unis et fournir un certain nombre de pièces prouvant qu’elle est bien ce qu’elle prétend être.

Certaines conditions devront être remplies. Le compte Twitter associé aura par exemple besoin de « cohérence » avec la présence en ligne de l’entreprise. Elle devra se refléter dans l’image de profil, l’en-tête et la bio, qui devra fournir un lien vers le site officiel.

Tout contenu publicitaire ciblé sera également accompagné d’un badge spécifique représentant une flèche, accompagné d’une mention claire de la promotion, et l’entreprise qui a payé.

Ces mesures prendront effet durant l’été. Elles suivront l’activation, le 30 mai, des badges identifiant les candidats aux élections de mi-mandat, qui auront lieu en novembre et permettront le renouvellement du Congrès américain (Chambre des représentants et Sénat).

En identifiant les candidats comme tels et en marquant clairement les publicités à visée politique, Twitter espère évidemment ne pas retomber dans les affres de l’ingérence russe pendant les dernières élections présidentielles.

chargement Chargement des commentaires...