du 06 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

Comme c’est le cas avec les GIF, le format APNG (Animated Portable Network Graphics) permet, comme son nom l’indique, de réaliser des images animées.

Dans une série de tweets, le réseau social explique avoir « trouvé un bug permettant d'ajouter plusieurs images animées à un Tweet à l'aide de fichiers PNG animés ». Problème, ils « ignorent nos protections [notamment sur la lecture automatique, ndlr] et peuvent entraîner des problèmes de performances pour l'application et votre appareil ».

Ces images sont également un souci pour les personnes épileptiques. L‘Epilepsy Foundation a d’ailleurs été victime d’une « attaque » par ce biais. 

« Nous savons que les APNG permettent également du texte alternatif, nous travaillons actuellement sur l'ajout de cette fonctionnalité aux GIF », ajoute Twitter. 

Twitter bannit les PNG animés (APNG)
chargement Chargement des commentaires...