du 16 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Twitter : nouveaux outils internes pour la chasse aux trolls

Twitter annonce une révision de ses processus internes de détection des attitudes négatives, rassemblant toutes celles pouvant faire l'objet de signalements : incitation à la haine, insultes, etc.

C'est la continuation des mesures annoncées depuis environ un an. L'éditeur évoque de multiples signaux de mauvaise conduite, perturbateurs de conversations. Les nouveaux outils permettent de mieux les repérer.

Twitter l'annonce d'emblée : dans la plupart des cas, pas question de supprimer les tweets. Par contre, ils sont retirés des algorithmes de mise en valeur et perdent donc en priorité. Ils ne passent plus le filtre de qualité, à moins que l'utilisateur n'en décide autrement.

Twitter parle d'un travail de longue haleine, dont les nouveaux outils ne sont qu'un début. Via quelques tests, l'éditeur affirme avoir constaté une baisse de 4 % des signalements depuis la recherche, et de 8 % depuis les conversations.

Ne reste plus qu'à attendre d'en voir les résultats.

chargement Chargement des commentaires...