du 26 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Twitter : l'application Windows 10 devient une PWA

Pour une fois, Twitter prend les devants : son application UWP pour Windows 10, largement abandonnée, est remplacée par une version PWA (Progressive Web App).

L'annonce en suit une autre : à compter de la mouture 1803 de Windows 10, attendue pour le 10 avril, les PWA pourront débarquer dans le Store, au même titre que les applications UWP (Universal Windows Platform). Elles seront gérées par le moteur d'Edge, et pourront profiter des mêmes intégrations au système.

De fait, la nouvelle application de Twitter est un conteneur pour la version mobile du service. Légère et rapide, elle remplace avantageusement l'ancienne version, qui ne gérait même pas la nouvelle limite de 280 caractères.

Pour l'instant, seuls les utilisateurs d'une préversion de Windows 10 peuvent voir l'application, puisque la mouture 1803 du système est requise. Les autres verront la version UWP ordinaire.

La PWA est clairement un progrès, puisque tous les derniers apports de Twitter sont présents, sans sacrifier de fonctionnalités comme les notifications, toujours intégrées au système. On aurait aimé qu'Apple autorise les applications web à prendre place dans son Mac App Store, puisque le client Twitter officiel pour macOS a lui aussi rendu l'âme.

On préférerait cependant que l'éditeur travaille davantage son intégration dans Windows 10. Il n'y a par exemple pas de mode sombre, une fonction souvent présente sur la plateforme. À sa décharge, Twitter n’a pas encore travaillé ce point dans sa version Light.

On aimerait également que l’éditeur ajoute quelques animations, la PWA étant très statique. Un point qui deviendra plus important avec la version 1803 du système et l’arrivée en masse du rafraichissement graphique Fluent Design.

Reste que la nouvelle application montre que les éditeurs ont écouté l'annonce de Microsoft et sont manifestement prêts à suivre le mouvement. Il faut donc s'attendre à voir débarquer dans les prochains un plus grand nombre de PWA dans le Store, au risque pour Microsoft de perdre une certaine identité visuelle, propre à sa UWP.

chargement Chargement des commentaires...