du 26 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Twitter : l'application Windows 10 devient une PWA

Pour une fois, Twitter prend les devants : son application UWP pour Windows 10, largement abandonnée, est remplacée par une version PWA (Progressive Web App).

L'annonce en suit une autre : à compter de la mouture 1803 de Windows 10, attendue pour le 10 avril, les PWA pourront débarquer dans le Store, au même titre que les applications UWP (Universal Windows Platform). Elles seront gérées par le moteur d'Edge, et pourront profiter des mêmes intégrations au système.

De fait, la nouvelle application de Twitter est un conteneur pour la version mobile du service. Légère et rapide, elle remplace avantageusement l'ancienne version, qui ne gérait même pas la nouvelle limite de 280 caractères.

Pour l'instant, seuls les utilisateurs d'une préversion de Windows 10 peuvent voir l'application, puisque la mouture 1803 du système est requise. Les autres verront la version UWP ordinaire.

La PWA est clairement un progrès, puisque tous les derniers apports de Twitter sont présents, sans sacrifier de fonctionnalités comme les notifications, toujours intégrées au système. On aurait aimé qu'Apple autorise les applications web à prendre place dans son Mac App Store, puisque le client Twitter officiel pour macOS a lui aussi rendu l'âme.

On préférerait cependant que l'éditeur travaille davantage son intégration dans Windows 10. Il n'y a par exemple pas de mode sombre, une fonction souvent présente sur la plateforme. À sa décharge, Twitter n’a pas encore travaillé ce point dans sa version Light.

On aimerait également que l’éditeur ajoute quelques animations, la PWA étant très statique. Un point qui deviendra plus important avec la version 1803 du système et l’arrivée en masse du rafraichissement graphique Fluent Design.

Reste que la nouvelle application montre que les éditeurs ont écouté l'annonce de Microsoft et sont manifestement prêts à suivre le mouvement. Il faut donc s'attendre à voir débarquer dans les prochains un plus grand nombre de PWA dans le Store, au risque pour Microsoft de perdre une certaine identité visuelle, propre à sa UWP.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La bataille juridique entre Qualcomm et Apple dure depuis longtemps et sur plusieurs fronts, mais elle pourrait prendre un nouveau virage. En effet, des experts de l'International Trade Commission (ITC) affirment qu'Apple a violé un des brevets de Qualcomm, comme le rapporte Reuters.

Il ne s'agit ici que d'un avis consultatif, mais les juges le suivent généralement, indiquent nos confrères. La décision finale est importante puisqu'elle pourrait conduire à une interdiction de vente de certains iPhone sur le sol américain.

Copié dans le presse-papier !

La firme à la Pomme est généralement des plus discrètes sur ses projets en cours, mais nous savons déjà depuis longtemps qu'elle travaille sur les véhicules autonomes.

Elle vient de se renforcer dans ce domaine en recrutant Jaime Waydo, auparavant ingénieur chez Waymo (Google) et au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA. Cette information a été confirmée à Reuters par Apple.

« Nous souhaitons bonne chance à Jaime dans sa prochaine entreprise » lâche simplement Waymo à Firstpost.

Copié dans le presse-papier !

Les actuels testeurs d'Edge pour iOS peuvent depuis quelques jours récupérer la dernière bêta du navigateur. Les apports y sont multiples.

Citons ainsi l'ajout et la modifications des top sites sur la page Nouvel onglet, une barre de progression pour la synchronisation des favoris et de la liste de lecture ainsi qu'un mode lecture amélioré, avec ajout de marque-pages et réglage de l'espacement du texte.

La nouveauté principale sera cependant pour les iPad : le support de la Split View. Elle permet pour rappel une vue partagée entre deux applications sur l'écran. Edge peut donc être utilisé en même temps qu'une autre application, facilitant par exemple les glisser/déposer de texte ou d'images vers un document.

Seuls les testeurs inscrits sur une courte liste ont actuellement droit à la bêta, via TestFlight. La version finale ne devrait cependant pas prendre plus de deux semaines à arriver.

On notera que Microsoft continue d'ajouter des fonctionnalités à toute allure dans ses versions Android et iOS, pour prouver au public qu'Edge est une alternative viable, maintenant qu'il n'est plus cantonné au seul Windows 10 (voir notre dossier).

Copié dans le presse-papier !

L'industrie des tests ADN pour les particuliers a le vent en poupe ces derniers temps, notamment aux États-Unis. Et, comme le reste, elle n'est pas à l'abri d'un souci « technique » avec des risques sur la confidentialité de données parfois très sensibles.

Dernier exemple en date : Dante Labs a envoyé des kits usagers à cinq clients. Dans un billet de blog (il redirige désormais vers sa page d'accueil, mais il est toujours accessible via le cache de Google), la société explique vouloir faire la lumière (sic) sur cette situation.

Le laboratoire rejette la faute sur un partenaire utilisé pour les expéditions et les collectes de kits de salive : « Pour cinq commandes, ce partenaire a imprimé les mauvaises étiquettes d'expédition de retour et a reçu les cinq kits dans son usine. Ensuite, le partenaire a géré ces kits usagés comme de nouvelles unités et les a utilisés pour cinq nouvelles commandes ».

Cinq clients ont donc reçu des kits usagés provenant d'autres clients. Les dix personnes concernées ont été contactées et ont obtenu de nouveaux kits pour leur analyse. Le laboratoire précise que les échantillons ne contenaient aucune information personnelle permettant d'identifier les clients.

« Malgré l'erreur commise par le fournisseur, nous en assumons l'entière responsabilité (comme je le fais personnellement en tant que PDG de Dante Labs) » explique la société... dans son billet de blog redirigeant automatiquement vers la page d'accueil.

Copié dans le presse-papier !

Cette mise à jour n'est pour le moment proposée qu'aux membres de l'anneau Beta et certains en DeltaCe service, annoncé durant l'E3 (lire notre compte rendu), permet de lancer les jeux jusqu'à deux fois plus rapidement selon Microsoft, en téléchargeant les fichiers nécessaires en priorité, puis les autres en arrière-plan.

Les titres éligibles sont les suivants : The Flame in the Flood, Fuzion Frenzy, Screamride, Spelunky, Casey Powell Lacrosse 16, Dovetail Games Euro Fishing et The Golf Club.

Comme toujours, des correctifs mineurs sont appliqués au passage. Le fabricant rappelle qu'il s'agit d'une version bêta et qu'elle peut donc rencontrer son lot de bugs, certains détaillés dans les notes de version.