du 13 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Trump s'oppose au rachat de Qualcomm par Broadcom, qui relocalise son siège aux États-Unis

L'affaire vient de prendre une nouvelle tournure avec un décret présidentiel. Donald Trump y affirme qu'il « y a une preuve crédible » que ce rapprochement pourrait « compromettre la sécurité nationale des États-Unis ». Il ajoute que « la prise de contrôle de Qualcomm proposé par Broadcom est interdite, et toute fusion, acquisition ou reprise substantiellement équivalente, qu'elle soit effectuée directement ou indirectement, est également interdite ».

Pour rappel, suite à une demande du Comité pour l'investissement étranger aux États-Unis (CFIUS) afin « d'enquêter en profondeur sur la proposition d'acquisition », Qualcomm avait repoussé son assemblée générale au 5 avril. Broadcom voulait y présenter des candidats au poste d'administrateur indépendant.

Ce ne sera pas possible non plus : Donald Trump explique que les 15 personnes proposées par Broadcom sont « disqualifiées » d'office. Histoire d'en rajouter une couche, le décret précise une nouvelle fois : « Broadcom et Qualcomm abandonnent immédiatement et définitivement le projet de prise de contrôle ».

Broadcom a réagi officiellement à ce camouflet expliquant, sans surprise, être « fortement en désaccord avec le fait que son projet d'acquisition de Qualcomm soulève une préoccupation de sécurité nationale ». La société rappelle que son projet de relocalisation aux États-Unis doit se terminer le 3 avril, et que l’acquisition devait être finalisée après son retour au pays de l'Oncle Sam.

Dans tous les cas, Broadcom est « en train d'examiner le décret », sans plus de détails pour le moment.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La sortie du jeu est prévue pour le 12 octobre sur PC, PlayStation 4 et Xbox One. Le studio met en ligne une nouvelle vidéo présentant les trois principaux modes de CoD: Black Ops 4.

Nous avons ainsi le classique Multijoueur, les Zombies et Blackout, un mode Battle Royale maison. Pour ce dernier, des images provenant de la bêta (désormais terminée) sont également disponibles.

Copié dans le presse-papier !

Il y a quelques jours, Telltale annonçait le licenciement abrupt de 90 % de ses employés, ne conservant que 25 salariés sur 250.

Vernie Roberts a lancé une action de groupe contre Telltale le 24 septembre devant une cour californienne, relève Gamasutra. Il estime que ce licenciement massif viole le Warn Act, qui oblige à prévenir les employés 60 jours à l'avance. Selon la plainte, 275 personnes seraient concernées.

Après des années d'échecs commerciaux pour ses titres sortis d'un moule usé, l'avenir est sombre pour Telltale. Ce malgré la signature d'un contrat avec Netflix (pour Stranger Things), le développement de Minecraft Story Mode et de la dernière saison de sa saga The Walking Dead.

À Variety, le cofondateur de Telltale Dan Connors déclarait que la fermeture soudaine était liée à une levée de fonds manquée. Selon le magazine, Lionsgate aurait aussi lâché le studio, dans lequel il aurait investi 40 millions de dollars en 2015. Le groupe compterait se recentrer sur ses activités principales, refusant tout nouvel investissement.

Telltale aurait abandonné de lui-même le développement du jeu Stranger Things, doutant d'avoir l'assise financière pour mener le projet à bien.

Copié dans le presse-papier !

Selon Variety, la date de sortie est pour le moment programmée pour le 7 février 2020 aux États-Unis.

Ce film mettra en scène Harley Quinn, incarnée par Margot Robbie, comme dans Suicide Squad. D'autres super-héroïnes seront de la partie : Black Canary, Huntress et Renee Montoya.

Le nom de l'adversaire qu'elles devront affronter n'est pas connu pour le moment.

Copié dans le presse-papier !

Après la « Non-Standalone 5G » fondée sur un cœur de réseau 4G en décembre, la 3rd Generation Partnership Project (3GPP) validait la 5G « standalone » mi-juin.

Aujourd'hui, EE Times nous apprend que huit modifications (ASN.1) viennent d'être validées par la 3GPP. Elles sont identifiées comme non rétrocompatibles avec la version de juin, mais ne concerneraient que la partie logicielle.

« Nous n'avons pas annoncé sur quelle version [des spécifications 3GPP] nos produits seront basés... ces modifications concernent à la fois les stations de base et les [terminaux], mais il n'y a pas besoin de nouvelles puces » affirme Lorenzo Casaccia de chez Qualcomm.

D'après nos confrères, ces changements ne devraient pas retarder le lancement commercial de la 5G, mais soulignent le travail intensif se déroulant en arrière-plan.

Copié dans le presse-papier !

Né en 1933 à Shanghai, le physicien obtient un doctorat en génie électrique à l'Imperial College de Londres en 1965. À cette époque, il travaille déjà avec George Hockham pour le Standard Telecommunication Laboratories où il étudie la fibre.

En 1966, ils montrent que les impuretés dans le verre réduisent considérablement l'efficacité des fibres optiques, entraînant d'importantes pertes sur une distance de quelques mètres seulement. Pour les deux scientifiques, un matériau pur permettrait de passer à de (très) longue distance. L'avenir leur donnera raison.

« La communication en réseau haut débit fait désormais partie intégrante de notre vie, et nous le devons en grande partie aux découvertes révolutionnaires du professeur Charles Kao dans ce domaine » expliquait le recteur de l'université chinoise de Hong Kong en 2009. La situation est la même 10 ans plus tard.

En 2009 justement, il a été récompensé par la plus haute distinction en physique : un prix Nobel « pour ses découvertes révolutionnaires sur la transmission de la lumière dans les fibres utilisées pour la communication optique ».

Il partage pour moitié cette prestigieuse récompense avec Willard S. Boyle (¼) et George E. Smith (¼) « pour l'invention d'un circuit d'imagerie à semi-conducteur, le capteur DCC [dispositif à couplage de charge] ».

Son décès le 23 septembre a été annoncé par la fondation portant son nom sur la maladie d'Alzheimer, dont il était atteint. Il avait 84 ans. Un hommage lui est rendu par le magazine IEEE Spectrum édité par l'institut des ingénieurs en électricité et électronique (IEEE).