du 27 mai 2019
Date

Choisir une autre édition

Trump : Huawei est « très dangereux », mais pourrait être « inclus dans un accord commercial »

Depuis maintenant plusieurs semaines, les États-Unis accusent le fabricant chinois d'être à la solde de Pékin et de présenter un risque pour la sécurité nationale. Il a récemment signé un décret plaçant le constructeur sur liste noire, suivi d'une licence temporaire de 90 jours du Département du commerce pour continuer ses activités en cours.

Lors d'un discours à la Maison Blanche, le président a laissé entrevoir une issue… en mélangeant pour la première fois la guerre commerciale avec la Chine et le bannissement de Huawei, comme le rapporte l'AFP. L'affaire autour de Huawei ne serait-elle finalement qu'un levier de presse dans cette guerre ?

Dans tous les cas, Donald Trump qualifie Huawei de « très dangereux. Quand vous regardez ce qu'ils ont fait d'un point de vue sécurité, d'un point de vue militaire », avant d'ajouter : « Mais il est possible que Huawei soit inclus dans un accord commercial. Si on a un accord, je vois bien Huawei inclus d'une manière ou d'une autre ».

Interrogé sur la manière de faire, le président est resté on ne peut plus évasif : « Il est trop tôt pour le dire. Nous sommes très inquiets [du risque que présente] Huawei du point de vue de la sécurité ».

Huawei se trouve pour le moment bien esseulé avec une très longue liste de partenaires américains (entre autres) qui lui ont fermé la porte. Signalons en particulier Google (Huawei n'a plus accès aux Play Services et doit se contenter d'Android AOSP) et Arm dont la technologie est utilisée pour fabriquer ses SoC maison Kirin.

chargement Chargement des commentaires...