du 04 juillet 2018
Date

Choisir une autre édition

Trois éditions de Wikipédia ferment pour protester contre la directive droit d'auteur

Mise au vote en séance plénière du Parlement européen demain, elle pourrait imposer un droit voisin pour les éditeurs de presse (touchant notamment les moteurs de recherche) et un filtrage des contenus mis en ligne sur les grandes plateformes.

L'objet d'une large bataille, avec en toile de fond le rêve d'un Internet aux contenus entièrement licites, pérennisant par ricochet la redevance copie privée sur de nombreux supports en France, qui a rapporté deux milliards d'euros aux ayants droit entre 2008 et 2016.

« Si la proposition est approuvée, il sera peut-être impossible de partager un article de journal sur les réseaux sociaux ou de le trouver sur un moteur de recherche. Wikipedia elle-même risquerait de fermer » estime l'encyclopédie italienne.

Elle réclame donc « l'abolition des articles 11 et 13, à l'extension de la liberté de panorama à l'ensemble des pays de l'UE et à la protection des œuvres dans le domaine public ». Elle a été suivie par les éditions lettone et espagnole.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Sans aucune surprise, le revendeur annonce officiellement que son prochain quartier général (nom de code HQ2) sera divisé en deux entre New York et Arlington.

Une décision motivée par la possibilité de recruter plus de « talents » et limiter la flambée des prix de l'immobilier (Seattle, où se trouve l'actuel siège, connaît bien ce problème). Chaque emplacement accueillera plus de 25 000 employés à terme et la société affirme qu'elle investira 5 milliards de dollars.

Enfin, un centre opérationnel pour la logistique ouvrira ses portes à Nashville dans le Tennessee, avec plus de 230 millions de dollars d'investissement. Plus de 5 000 emplois y seront créés.

La société bénéficiera d'aides fiscales et « d'incitations économiques » de la part des trois villes (elles sont détaillées dans des documents accessibles en bas de cette page). Les recrutements débuteront l'année prochaine, aussi bien pour New York, Arlington et Nashville.

Copié dans le presse-papier !

Dans la foulée de l'annonce de Microsoft sur la gestion des claviers et souris sur Xbox One, Corsair a conclu un accord de licence avec le constructeur américain. L'ensemble des périphériques de la marque sont ainsi désormais compatibles avec la console.

Ce partenariat s'étend au développement de nouveaux périphériques. Il concerne également la filiale Elgato, qui travaillera sur diverses initiatives en lien avec Mixer.

Copié dans le presse-papier !

Cet accord, dont le montant n'est pas précisé, concerne l'éditeur de sites et services culinaires en Allemagne, Espagne, Italie, Portugal, Brésil, États-Uni et Royaume-Uni, mais visiblement pas en France. 750g International était auparavant dans le giron de Webedia.

Le groupe SEB « confirme ainsi sa volonté d’accélérer le déploiement de ses marques dans l’univers du digital culinaire ». Il récupère 90 000 recettes en cinq langues (sur les sites gourmandize.com, heimgourmet.com, rebanando.com, tribugolosa.com et receitas-sem-fronteiras.com).

« Cette acquisition permettra de créer des convergences avec les produits, sites internet et applications », explique le Groupe SEB. On pense notamment à l'autocuiseur Cookeo, dont plusieurs versions disposent du Wi-Fi pour mettre à jour leur base de recettes.

Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué, Facebook revient sur sa participation au programme Tech Together, initié par le Center for Safe Internet Pharmacies. Leur première rencontre a eu lieu hier à Washington.

Ces sociétés promettent de lutter contre la crise des opioïdes outre-Atlantique. Comme d’habitude, elles assurent leurs bonnes intentions et leur contribution au bien commun.

Le réseau social détaille donc son travail, sur un air connu : collaboration avec des organisations expertes du problème, utilisation de l’intelligence artificielle pour faciliter le retrait des contenus (avec détection « proactive » sur Facebook et Instagram), et soutien d’associations spécialisées (ici Facing Addiction).

L’approche ressemble à celle utilisée contre la désinformation, la manipulation politique ou encore la protection de la vie privée, avec des résultats très variables selon les sujets.