du 12 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Trois Aorus GeForce RTX 2080 (Ti) chez Gigabyte, avec « triple RGB » et sept sorties vidéo

Il s'agit des Aorus GeForce RTX 2080 Ti 11G et RTX 2080 8G, avec une déclinaison Xtreme dans les deux cas. Le fabricant met en avant trois points : « triple éclairage RGB en anneau [un par ventilateur, ndlr], refroidissement WindForce avec trois ventilateurs de 100 mm et sept sorties vidéo ». Trois connecteurs HDMI, trois DisplayPort et un USB Type-C sont ainsi présents.

Si toutes les cartes disposent d'un GPU overclocké, celui des versions Xtreme l'est davantage : 1 695 MHz sur l'Aorus GeForce RTX 2080 Ti et 1 770 MHz sur la version Xtreme, contre 1 545 MHz sur la carte de référence (en mode boost dans tous les cas). Sur les Aorus GeForce RTX 2080 (Xtreme), les fréquences sont respectivement de 1 845, 1 890 et 1 710 MHz (pour la carte de référence).

Les versions Xtreme sont également livrées avec un « VGA Holder » pour maintenir la carte graphique dans le boîtier. Dans tous les cas, la garantie est de quatre ans, à condition d'enregistrer le produit dans les 30 jours suivant l'achat.

Les prix ne sont par contre pas précisés par le constructeur. Certains revendeurs les proposent en vente, notamment l'Aorus GeForce RTX 2080 à 949,94 euros chez Materiel.net et 968,95 euros pour la version Xtreme chez LDLC (disponible à partir du 13 novembre).

Le fabricant annonce enfin que des cartes graphiques Aorus GeForce RTX 2080 (Ti) Xtreme Waterforce avec un watercooling intégré arriveront prochainement.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La plateforme n'a donné aucune information supplémentaire, que ce soit sur le calendrier ou sur le prix visé. 

Dans un communiqué, la société se félicite d'avoir dépassé le milliard de dollars de chiffre d'affaires sur le second trimestre de l'année. C'est la deuxième fois de son histoire qu'elle franchit un tel cap. 

Copié dans le presse-papier !

Chaque fois qu’un nouveau macOS arrive, la version intégrée de Safari est répercutée sur les deux versions précédentes du système. Catalina n’est pas encore là, mais High Sierra (10.13.6) et Mojave (10.14.5) peuvent récupérer Safari 13 depuis hier soir.

Parmi les nouveautés, un écran d’accueil revisité (avec notamment des suggestions de Siri), des notifications pour alerter l’utilisateur quand il se connecte avec un mot de passe faible, le support des thèmes sombres des sites web ou encore l’accès simplifié aux onglets déjà ouverts lors d’une recherche.

Safari 13 peut être récupéré depuis les mises à jour système.

Copié dans le presse-papier !

Hier matin, Next INpact révélait le jugement du TGI de Paris ordonnant à Valve d’autoriser la revente de jeux achetés sur Steam. 

Dans un communiqué publié après coup, l’UFC-Que Choisir a annoncé qu’elle étendrait cette action à d’autres plateformes.

Comme nous l’anticipions, Valve a décidé de faire appel. Doug Lombardi, responsable du marketing chez l’éditeur de jeux vidéo, a indiqué à PC Gamers qu’il allait faire appel : 

« Nous sommes en désaccord avec la décision du tribunal de grande instance de Paris et nous ferons appel. La première décision sera donc sans effet sur Steam tant que l’affaire ne sera pas rejugée ».

Et pour cause, cette procédure va geler la décision du 17 septembre, qui n’est pas assortie d'une exécution provisoire.

Copié dans le presse-papier !

Presque un an jour pour jour après avoir levé 100 millions de dollars, la jeune pousse triple presque la mise avec 268 millions de dollars. D'anciens investisseurs, comme Y Combinator Continuity, ont remis la main au portefeuille, aux côtés de plus d'une dizaine de nouveaux.

Au total, GitLab a levé 426 millions de dollars depuis ses débuts et revendique une valorisation de 2,75 milliards de dollars. La société a d'ores et déjà prévu une date pour son introduction en bourse : le 18 novembre 2020. 

Pour rappel, son plus gros concurrent, GitHub, a été racheté par Microsoft en juin 2018 pour 7,5 milliards de dollars. Le patron de la société, Sid Sijbrandij, continue de surfer sur ce rachat en expliquant à Bloomberg qu'il « préfère rester indépendant »… un moyen de s'attirer la sympathie de ceux craignant que Microsoft ne change la donne sur GitHub. 

Copié dans le presse-papier !

Partant du constat que la gestion des onglets de Chrome sur les terminaux mobiles est une calamité, le géant du Net se décide enfin à changer la donne

Au cours des prochaines semaines, une « grille » permettra de regrouper les onglets par paquets, avec des miniatures pour les repérer facilement. En bas de chaque page, une liste des autres onglets appartenant au même paquet sera affichée, vous permettant de passer rapidement de l'un à l'autre. Pour rappel, la grille est déjà disponible sur iOS, mais sans la possibilité de créer de dossier pour l'instant. 

Enfin, sur les ordinateurs, Google pense à ceux qui ouvrent toujours des dizaines d'onglets et qui ne peuvent plus lire les titres des pages. Vous pouvez toujours l'afficher en survolant l'onglet, mais cette fonction sera bien plus fluide qu'avant si l'on en croit le géant du Net, avec le nom de domaine en plus.

Prochainement, des miniatures s'ajouteront pour avoir un aperçu de la page. Aucun calendrier n'est précisé pour le déploiement de ces fonctionnalités, si ce n'est qu'elle devrait être en place à l'automne.