du 02 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Ce nouveau système de parsing doit fournir une meilleure gestion des différents langages lorsqu'il s'agit de mettre en avant, d'imbriquer ou de sélectionner certains éléments d'un code source.

Bash, C, C++, ERB, EJS, Go, HTML, JavaScript, Python, Ruby, et TypeScript sont gérés, le nouvel ensemble devant être plus rapide que les méthodes utilisés jusqu'à maintenant. Les adeptes de Rust doivent pour le moment se tourner vers la version bêta de l'éditeur.

Tree-sitter : GitHub revoit sa gestion de la syntaxe dans Atom
chargement Chargement des commentaires...