du 13 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Lors de son introduction en bourse, le titre était aux alentours de 40 dollars. Mi-août, il est descendu à 33 dollars, avant de passer sous la barre des 30 dollars en octobre.

Travis Kalanick a attendu le 6 novembre, « date fixée pour l'expiration de la période de "lock-up" – soit six mois après l'introduction en Bourse, pour céder 20 % environ de la participation qu'il détenait dans une fiducie », explique Les Echos. Cela n'a pas spécialement aidé le cours de la bourse d'Uber qui est à 26,70 dollars seulement aujourd'hui.

Cet argent pourrait être investi dans une start-up de l'ancien patron d'Uber : CloudKitchens. Il s'agit pour rappel de « cuisines fantômes », c'est-à-dire d'entrepôts accueillant des cuisines pour préparer des repas exclusivement dédiés à la vente par livraison.

Travis Kalanick (ancien patron d'Uber) a vendu 20 % de ses actions Uber pour 547 millions de dollars
chargement Chargement des commentaires...