du 13 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Le fabricant propose depuis longtemps le DynaEdge DE-100 sous Windows 10 Pro. Un mini-PC de 165 x 85 x 20 mm seulement, pour un poids de 300 grammes. Il intègre un processeur Pentium 4405Y ou Core m5-6Y57 avec jusqu'à 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage.

Aujourd'hui, le constructeur annonce des lunettes AR100 prévues pour être utilisées de concert avec le DynaEdge DE-100. Elles disposent d'un petit écran, intègrent une caméra, un micro, une zone tactile et un haut-parleur.

Toshiba vise le secteur industriel, la maintenance et la logistique. « La compatibilité avec les logiciels d’expertise à distance, incluant Skype for Business, sera complétée par l’annonce d’un partenariat à long terme avec Ubimax GmbH » explique le constructeur.

Ces lunettes seront disponibles durant le second trimestre de l'année, sans indication sur leur prix. De son côté, le DynaEdge DE-100 est annoncé à 619,99 dollars.

Toshiba : mini-PC sous Windows 10 dans la poche, lunettes connectées AR100 sur le nez
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Ce rachat agite le monde audiovisuel depuis maintenant près de deux ans. Deux prétendants se livraient une guerre médiatique et financière pour racheter le groupe de télévision britannique : la 21st Century Fox (qui détient déjà 39 % de Sky) et Comcast.

Le régulateur avait finalement décidé de lancer une procédure rare : des enchères pour départager les deux protagonistes. Comcast en ressort vainqueur avec une offre à 17,28 livres par action contre 15,67 livres pour la 21st Century Fox. Sky est ainsi valorisée à plus de 30 milliards de livres sterling.

La 21st Century Fox prend acte de sa défaite dans les enchères. Elle « envisage ses options concernant sa propre participation de 39 % dans Sky et fera une nouvelle annonce en temps utile ».

De son côté, Comcast « encourage désormais les actionnaires de Sky à accepter [son] offre », qu'il prévoit de clôturer avant fin octobre. Le rachat ne sera validé que si au moins 50 % des actions sont récupérés. L'autorité britannique de la concurrence a déjà donné son accord sur ce rachat.

Cette opération permet à Comcast de grandir rapidement en Europe, avec 23 millions de clients supplémentaires. Au total, la société touche ainsi 52 millions de clients aux États-Unis et sur le vieux continent, selon les Échos. Le groupe reste toujours loin de Netflix et ses 125 millions d'abonnés.

Copié dans le presse-papier !

Après quatre ans de voyage dans l'espace, la sonde japonaise Hayabusa 2 arrivait à proximité de 999 JU3 (Ryugu) il y a quelques mois.

Les hostilités ont commencé avec le largage des atterrisseurs Minerva. Une opération complexe nécessitant que la sonde se rapproche de l'astéroïde (environ 55 m) avant de remonter à sa position de référence (environ 20 km).

Les deux atterrisseurs se sont posés sans encombre à la surface de l'astéroïde et ont commencé à prendre des photos. Certaines sont floues car capturées pendant un « bond » de l'atterrisseur (c'est de cette manière qu'il se déplace à la surface de Ryugu).

Dans une dizaine de jours, un autre atterrisseur franco-allemand suivra le même chemin : Mascot, auquel on souhaite autant (et même plus) de réussite que Philae. Le 3 octobre, il devrait en effet se poser dans l'hémisphère sud de l'astéroïde Ryugu.

Pour en savoir plus sur ce dernier, le CNES organise aujourd'hui, à partir de 14h, un Facebook live avec ses experts.

Copié dans le presse-papier !

L'opération commerciale avait pour la première fois été lancée fin avril de cette année par six boutiques : Boulanger, Cdiscount, Fnac Darty, La Redoute, Rue du Commerce et Showroomprivé.

Finalement, d'autres revendeurs s'étaient joints à la liste : Auchan, Materiel.net, Grosbill et même Amazon qui a attendu le dernier moment pour lancer son opération. À la fin du mois, rebelote avec les « Frenchs Days de la Rentrée », qui se dérouleront du 28 septembre au 1er octobre.

Un mois plus tard, ce sera au tour du Black Friday d'entrer en piste, une fête commerciale importée des États-Unis. Dans les deux cas, il ne s'agit pas de soldes, la vente à perte est donc interdite. Les promotions proposées seront limitées à ce cadre et il faudra attendre le 10 janvier pour les soldes d'hiver 2019.

Nathalie Balla, coprésidente de La Redoute, indique au Parisien que les magasins participants étaient « très satisfaits » de la première opération : « Les six enseignes partenaires ont enregistré 43 millions de visites en 5 jours [...] Par rapport à la même période de l’année dernière, les volumes d’achat ont bondi de 50 % à 100 % selon les enseignes ».

Elle affirme également que cette opération a vocation à être pérennisé avec deux rendez-vous par an : au printemps et à la rentrée.

Copié dans le presse-papier !

Après Google Chrome et Safari d'Apple, le chercheur en sécurité Sabri Haddouche a découvert un bug empêchant l'utilisation de Firefox sur Windows, macOS et Linux. Il peut geler ou planter le navigateur et, dans certains cas, planter le PC.

Le bogue, détaillé à ZDNet, consiste à générer un fichier (blob) au nom très long, et à demander à Firefox de le télécharger toutes les millisecondes. Ces demandes répétées saturent un canal de communication inter-processus (IPC) entre le processus principal et son enfant.

Au grand minimum, le navigateur gèle entièrement. Au pire, l'ordinateur plante. Le problème a été signalé à Mozilla… avant que le ticket ne soit passé en privé. Le bogue existe toujours sur la dernière révision du logiciel, la 62.0.2.

Pour mémoire, le chercheur a déjà obtenu le plantage d'appareils iOS via l'appel d'une propriété CSS très gourmande en ressources.

Copié dans le presse-papier !

Depuis le nouvel iOS, Apple collecte quelques informations sous forme chiffrée, afin de lutter contre certaines formes de piratage. Elles doivent surtout permettre de mieux contrôler si un achat sur iTunes est bien réalisé par le détenteur de la carte bancaire et diminuer le nombre de faux positifs.

L’appareil mobile obtient donc un score de confiance basé sur des informations simples comme le nombre d’appels passés ou d’emails échangés.

Selon Apple, qui s’en est expliquée à VentureBeat, l’indice de confiance est une valeur numérique et n’est basé sur aucune information personnelle. Dans les conditions d’utilisation d’iTunes (quatrième puce), l’entreprise précise que l’indice reste « une durée déterminée » sur ses serveurs, mais ne dit pas laquelle.

On notera que cet indice est créé depuis des appareils iOS, mais pas depuis des Mac ou une Apple TV, des appareils pouvant pourtant réaliser des achats simplifiés sur iTunes.