du 08 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Thunderbird se prépare à un renouveau

Après bien des péripéties, le développement de Thunderbird semble être de nouveau sur les rails. La dernière version finale est la 52.5.2, mais l'équipe proposait une version 57 bêta, depuis remplacée par une 58 bêta.

Le travail de ces versions est important. En plus de récupérer une interface de type Photon (initiée dans Firefox) et donc plus moderne, Thunderbird hérite des travaux menés par Mozilla sur sa plateforme. Les extensions doivent donc s'adapter pour faire face au retrait progressif du vieux code.

Comme pour Firefox, seules les WebExtensions seront supportées, mais les versions 57 à 59 de Thunderbird peuvent toujours prendre en charge les anciennes, à condition que certains aménagements soient réalisés. Dès Thunderbird 60, plus aucun support ne sera assuré et le règne des WebExtensions commencera.

L'équipe, qui s'enrichit actuellement de plusieurs nouveaux venus, prévoit encore de nombreuses modifications. Elle évoque une « dette technique » - autrement dit un retard - et le remplacement progressif d'un code fait de C++, JavaScript, XUL et XPCOM par un autre, davantage fondé sur les technologies du web.

chargement Chargement des commentaires...