La cérémonie des Game Awards s'est déroulée cette nuit et elle a rendu son verdict : The Legend of Zelda : Breath of The Wild remporte le fameux titre de « GOTY » en ayant été élu jeu de l'année face à Super Mario Odyssey, PlayerUnknown's Battlegrounds, Persona 5 et Horizon Zero Dawn.

Cuphead s'est illustré en remportant les titres du meilleur jeu indépendant ainsi que celui de la meilleure direction artistique. Nintendo a également fait une razzia sur de nombreux trophées, dont celui de la « Best Game Direction » et du meilleur jeu d'action/aventure avec Zelda, du meilleur jeu sur console mobile où il était le seul éditeur représenté, et du meilleur jeu familial (Super Mario Odyssey).

On notera que le meilleur jeu de stratégie de l'année n'est ni XCOM 2 : War of the Chosen, ni Total War Warhammer II, mais Mario + Rabbids Kingdom Battle (eh oui) et que le public a choisi Overwatch comme meilleur jeu e-sport face à Rocket League, Dota 2, League of Legends et Counter Strike Global Offensive.

Il n'y avait par contre pas de titre de la meilleure loot box, dommage pour Star Wars Battlefront II, qui repart donc les mains vides.

The Legend of Zelda : Breath of The Wild remporte le titre de jeu de l'année aux Game Awards
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

La fin d'année semble difficile pour Apple qui enchaîne les mauvaises nouvelles. Après l'énorme faille du compte root, 9To5Mac fait état d'une brèche dans HomeKit permettant à des pirates de contrôler à distance des objets connectés de la maison (lampes, thermostats, prises), mais aussi les serrures et portes de garage le cas échéant.

Nos confrères ne détaillent pas la faille et indiquent simplement qu'elle était « difficile à reproduire ». On sait simplement qu'elle nécessitait un iPhone ou un iPad avec iOS 11.2, la dernière mouture actuellement disponible.

Si l'on en parle au passé, c'est parce qu'Apple a d'ores et déjà déployé des correctifs. « Nous comprenons qu'Apple a été informée de ces vulnérabilités fin octobre, et certaines failles ont été bouchées avec iOS 11.2 et watchOS 4.2 publiés cette semaine » explique 9To5Mac.

D'autres correctifs ont été appliqués côté serveur par Apple (vous n'avez donc rien à faire), mais ce n'est pas sans conséquence : « Le problème affectant les utilisateurs HomeKit exécutant iOS 11.2 a été corrigé. Le correctif désactive temporairement l'accès distant aux utilisateurs partagés, qui sera restauré avec une mise à jour logicielle au début de la semaine prochaine » explique Apple à nos confrères.

Cette nouvelle faille dans le petit monde des objets connectés rappelle une fois de plus l'importance de bien les sécuriser, faute de quoi les conséquences peuvent être plus ou moins tragiques.

Copié dans le presse-papier !

Pendant que Microsoft continue de cacher les chiffres de vente de la Xbox One, Sony annonce fièrement que sa console de salon, toutes variantes confondues, a franchi la barre des 70 millions d'exemplaires vendus. Ce, quatre ans après son lancement.

Ces consoles sont accompagnées de 617,8 millions de jeux selon les estimations du fabricant. Les ventes de casques PlayStation VR se portent elles aussi plutôt bien, puisque 2 millions de casques ont déjà trouvé preneur, ainsi que 12,2 millions de copies des 150 titres disponibles en réalité virtuelle sur la console.

Copié dans le presse-papier !

Facebook teste dans quelques pays (pas encore en France) une nouvelle petite application sur Android et iOS. Nommée Direct, elle déporte la partie messagerie d'Instagram et prend le même chemin que Messenger avec Facebook.

La liste des contacts sera celle d'Instagram, et les échanges seront les mêmes que dans l'application actuelle : texte, photos temporaires, filtres, autocollants, outils de modification, Boomerang et ainsi de suite. A l'instar de Snapchat, elle s'ouvre directement sur l'interface de l'appareil photo. Son installation fait disparaître la boîte de réception sur Instagram.

Les développeurs semblent avoir en tout cas travaillé la bascule entre les deux applications. Depuis Instagram, un glissement vers la droite révèle le logo de Direct. Si l'utilisateur poursuit son geste, l'application sera automatiquement lancée. Même chose depuis Direct pour lancer Instagram.

Cela dit, si le but est de passer facilement de l'une à l'autre, garder une messagerie intégrée peut être tout aussi pratique. En outre, beaucoup peuvent apprécier le flux photo de leurs amis sans pour autant déclencher des conversations à leur sujet. Sachant que Direct vient s'ajouter à une longue liste de messageries instantanées, notamment Messenger et WhatsApp que Facebook propose déjà.

Comme confirmé à The Verge toutefois, Direct est pour le moment un test. Il est probable que l'application vise essentiellement un public jeune, histoire de grignoter encore quelques parts de marché à Snapchat.

Copié dans le presse-papier !

Lancée il y a quelques jours aux États-Unis, la nouvelle application du réseau social pour les enfants inquiète Ed Markey et Richard Blumenthal, comme le rapporte Recode.

Dans une lettre adressée à Mark Zuckerberg, ils expliquent que l'application « soulève un certain nombre de problèmes de confidentialité et de sécurité ». Ils posent ensuite une dizaine de questions.

Pêle-mêle, ils veulent savoir si Messenger Kids restera toujours sans publicité, si des tierces parties recevront des informations sur les parents ayant téléchargé cette application, et ce qu'il en est exactement de la « famille de compagnies Facebook » pouvant accéder aux données des jeunes utilisateurs, ce qui se passera pour les données lorsque les utilisateurs auront 13 ans, si des informations sur la géolocalisation seront récupérées, s'il existe un âge minimum, etc.

Les sénateurs attendent une réponse écrite d'ici le 4 janvier 2018.

Copié dans le presse-papier !

Désormais, lorsque vous posez une question sur une personnalité, la version mobile du moteur de recherche peut vous répondre avec une petite vidéo de la personne concernée. Cette fonctionnalité prend la forme d'une « carte » occupant une bonne partie de l'écran du smartphone.

Ce service aussi indispensable qu'inutile est en cours de déploiement aux États-Unis avec Priyanka Chopra, Will Ferrell, Tracee Ellis Ross, Gina Rodriguez, Kenan Thompson, Allison Williams, Nick Jonas, Mark Wahlberg, James Franco, Seth MacFarlane, Jonathan Yeo et Dominique Ansel.

Voici quelques exemples mis en avant par Google : What Gina Rodriguez’s pet peeve is, What movie changed Nick Jonas’ life et enfin Want Kenan Thompson’s input on what makes something funny. En France, il suffit de changer sa langue et sa position géographique pour en profiter également.