du 14 février 2020
Date

Choisir une autre édition

Il y a quelques jours, nous apprenions que le fabricant avait décidé de désactiver à distance des fonctionnalités logicielles d’une voiture vendue d’occasion.

Tesla demandait 8 000 dollars à son nouveau propriétaire pour en profiter de nouveau, expliquant qu’il n’avait pas payé pour en profiter.

Finalement, il semblerait que tout soit rentré dans l’ordre avec le retour de l’Autopilot, mais plusieurs questions restent en suspens, y compris dans les explications de Tesla.

Il faudrait dans tous les cas que le fabricant précise sa politique sur les voitures vendues d’occasion, que ce soit entre particulier ou via des professionnels.

Selon plusieurs services commerciaux de Tesla contactés par The Next Web, il semblerait que supprimer des fonctionnalités logicielles ne soit pas une pratique courante.

À priori, seul l'accès au réseau de Superchargeurs serait rattaché à la personne et pas à la voiture. 

Tesla vendue d’occasion : l’Autopilot est finalement de retour, des questions restent en suspens
chargement Chargement des commentaires...