du 01 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Tesla et la SEC : 40 millions de dollars d'amende, Elon Musk va quitter la présidence mais reste DG

Dans une série de tweets début août, Elon Musk envisageait de sortir Tesla de bourse, un projet officiellement abandonné fin août. Le gendarme boursier américain, la SEC (Securities and Exchange Commission), avait alors très rapidement ouvert une enquête.

La semaine dernière, la commission passait la seconde. Elle accusait Elon Musk « de fraude et demandait qu’il soit interdit de fonctions dirigeantes dans une société cotée », une « mesure injustifiée » pour le dirigeant.

Un accord a très rapidement été trouvé entre les deux parties et rendu public samedi. Elon Musk et Tesla doivent payer 20 millions de dollars d'amende chacun (soit 40 millions au total).

De plus, Elon Musk devra abandonner son poste de président du conseil d’administration dans les 45 jours, et ne pourra pas le reprendre avant trois ans. Il reste tout de même directeur général (DG). Tesla devra en outre désigner deux nouveaux administrateurs indépendants.

« L’ensemble des mesures annoncées aujourd’hui sont faites pour répondre aux actes reprochés en renforçant la gouvernance d’entreprise de Tesla et la supervision, afin de protéger les investisseurs » explique Stephanie Avakian, codirectrice à la SEC.

Pour le président de la SEC Joseph Clayton, cet accord amiable « est dans le meilleur intérêt de nos marchés et de nos investisseurs, y compris les actionnaires de Tesla ». « Le fait qu’il puisse rester directeur général est primordial pour le groupe » indique un spécialiste du secteur à Reuters. Ni Tesla ni Elon Musk « n'ont eu à reconnaître une quelconque culpabilité » précisent nos confrères.

Depuis la fin de la semaine dernière (et les accusations de la SEC), le cours de l'action Tesla a baissé de près de 15 % passant de près de 310 à environ 265 dollars.

chargement Chargement des commentaires...