du 27 novembre 2019
Date

Choisir une autre édition

Nouvelle préversion pour le Terminal de Microsoft, projet open source proposé notamment dans le Windows Store et permettant notamment de gérer plusieurs shells répartis en onglets.

La mouture 0.7 ajoute notamment les panneaux. Ils permettent à l’utilisateur de scinder le contenu d’un onglet en plusieurs sections. Traduction, il devient possible d’avoir plusieurs invites de commande côte à côte.

Actuellement, les panneaux ne permettent que d’ouvrir le profil par défaut, mais Microsoft promet que dans une prochaine mouture, les utilisateurs pourront sélectionner le profil qu’ils souhaitent. Les panneaux devraient donc être un outil particulièrement souple.

Le Terminal 0.7 introduit plusieurs autres nouveautés : réarrangement des onglets (enfin !), possibilité de supprimer le titre d’un onglet pour qu’il n’affiche plus qu’une description, un cadre plus fin pour l’application ainsi qu’une série de corrections de bugs.

Microsoft et également mis à jour sa police Cascadia, créée spécifiquement pour le développement. Elle prend ainsi en charge le grec, le cyrillique et le vietnamien et est disponible dans plusieurs nouvelles variantes, dont une pour powerline (Cascadia Code PL) et un autre sans ligature (Cascadia Mono).

Bien que le projet soit pour l’instant surtout destiné aux développeurs, il est probable que le Terminal finisse par être intégré à Windows 10 par défaut. Il remplace avantageusement l’actuelle invite de commande, qu’elle soit classique ou PowerShell.

Terminal 0.7 pour Windows 10 divise les zones en panneaux et réarrange les onglets
chargement Chargement des commentaires...