du 26 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Tencent rejoint la Linux Foundation et ouvre sa propre plateforme de trading

Tencent vient de rejoindre la Linux Foundation. L’entrée se fait par la grande porte, en tant que membre Platinum, soit le plus haut grade (donc avec la plus grosse contribution à la structure). Il rejoint ainsi AT&T, Cisco, Huawei, IBM, Intel, Microsoft, Oracle, Qualcomm et Samsung.

Tencent est l’un des plus gros éditeurs chinois. En plus de ses participations dans le domaine du jeu, l’entreprise est à l’origine de messageries parmi les plus utilisées (en tout cas en Chine), QQ et WeChat.

Dans le communiqué de presse, on peut lire que l’un de ses responsables, Liu Xin, intègre directement le comité directeur de la fondation. L’éditeur ajoute qu’il pourra bénéficier de « l’expertise de la fondation dans des domaines tels que la gouvernance open source, le juridique et la conformité, les évènements, le marketing et autres ».

Jim Zemlin, directeur de la Linux Foundation, se montre enthousiaste. Selon lui, cette arrivée montre l’implication de Tencent, dont les contributions à l’open source sont croissantes.

Dans le même temps, Tencent ouvre sa propre plateforme de trading, Qtrade. La société, consciente que de nombreux traders utilisent sa plateforme de messagerie QQ pour les obligations chinoises.

Qtrade fournit aux traders plusieurs services, comme la vérification d’identité des deux parties, ou l’enregistrement des discussions et transactions pendant cinq ans ou plus.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Microsoft tâche de faire monter la pression autour du prochain lancement de Visual Studio 2019, prévu pour le 2 avril.

L'événement a ainsi son agenda, avec des sessions prévues toute la journée : présentation générale, session de questions/réponses, chasse aux bugs, DevOps, IA, développement C++, multiplateforme avec Xamarin, Azure, .NET Core et ainsi de suite.

Toutes les sessions seront retransmises sur Twitch (canal twitch.tv/visualstudio), en plus de YouTube et Channel 9. Seule la #CodeParty prévue en fin de journée sera exclusive à Twitch.

Copié dans le presse-papier !

Apple commercialise depuis hier deux nouveaux modèles d’iPad. À commencer par un mini enfin modernisé, même s’il ne change pas de châssis, exactement comme l’évoquaient les rumeurs.

Les dimensions sont strictement identiques, avec un poids de 300,5 g pour la version Wi-Fi et 308,2 g pour la version cellulaire, soit respectivement 1,5 et 4,2 g de plus que le modèle précédent.

L’écran reste sur une définition de 2 048 x 1 536 pixels pour une résolution de 326 ppp, mais gagne la compatibilité True Tone, couvre l’espace colorimétrique DCI-P3 et est 25 % plus lumineux (500 nits). Comme l’iPad d’entrée de gamme, il est également compatible avec le Pencil de première génération.

À l’intérieur par contre, l’iPad mini laisse tomber la vieille puce A8 au profit d’une A12, soit la même équipant les iPhone XR et XS, soit un joli petit bond de performances. Le Bluetooth passe quant à lui du 4.2 au 5.0, et le modèle 4G gagne une eSIM.

À l’avant, l’ancien capteur 1,2 mégapixels est abandonné pour un 7 MP capable d’enregistrer en 1080p. La caméra arrière ne change pas et gagne simplement la compatibilité Live Photo. L’autonomie annoncée reste de 10 heures en Wi-Fi et 9 heures en 4G.

Les couleurs proposées restent les mêmes : argent, gris sidéral et or. Le nouvel iPad mini existe en versions 64 et 256 Go, vendues respectivement 459 et 629 euros, auxquels il faudra ajouter 140 euros pour la version 4G.

Si le renouvellement de l’iPad mini est attendu, le retour de l’iPad Air est beaucoup plus surprenant. Lui aussi reprend les lignes de l’ancien design mais passe à la puce A12. Les bords fins, Face ID et l’USB-C restent l’apanage des iPad Pro.

Le nouvel Air passe à 10,5 pouces (2 224 x 1 668), contre 9,7 pouces auparavant, avec les mêmes nouveautés que pour le mini 5 : espace colorimétrique P3, luminance de 500 nits et compatibilité Pencil de première génération. Le True Tone était déjà de la partie.

Les modifications sur les parties connectivité et photo sont les mêmes ici aussi : caméra avant de 7 MP pour de la vidéo 1080p, Bluetooth 5.0, ajout d’une eSIM pour la version 4G, etc.

L’objectif d’Apple semble être de combler un vide pour ceux qui voulaient un iPad plus grand sans forcément investir dans un iPad Pro. La question d’une éventuelle cannibalisation est cependant légitime.

Car là où l’iPad Pro 11 pouces démarre à 899 euros, l’iPad Air débute à 569 euros pour la version 64 Go, contre 739 euros pour 256 Go. Comme d’habitude, on ajoutera 140 euros pour les moutures 4G.

Pour toutes ces nouvelles tablettes, les commandes sont ouvertes dès maintenant, pour des livraisons prévues entre le 3 et le 5 avril.

Copié dans le presse-papier !

Les utilisateurs se rendant sur la page d'accueil du réseau social peuvent y voir un petit bandeau gris sur le haut du site, avec le message suivant :

« À la suite d'un projet de migration de serveur, il est possible que tous les fichiers audio, photos et vidéos téléchargés il y a plus de trois ans ne soient plus disponibles. Nous nous excusons pour le dérangement. Si vous souhaitez plus d'informations, veuillez contacter notre délégué à la protection des données à l'adresse suivante: DPO@myspace.com ».

Via une simple ligne de texte, Myspace annonce donc avoir perdu les fichiers multimédia uploadés sur son site avant 2015. Le réseau social ayant été créé en 2003, cela fait donc la bagatelle de 12 ans de données.

Dans un courrier repris par The Verge, le DPO explique que les fichiers sont corrompus et qu'il n'y a malheureusement aucune manière de récupérer les données perdues.

Nos confrères rappellent qu'il y a un an des utilisateurs se plaignaient déjà de ne pas pouvoir accéder à leurs fichiers. Myspace expliquait alors que le problème pourrait être réglé, mais ce n'est visiblement pas le cas.

Quoi qu'il en soit, cette histoire rappelle à quel point il est important de sauvegarder correctement ses données, et pas seulement en s'appuyant sur un service en particulier.

Copié dans le presse-papier !

Lundi prochain, la marque à la Pomme tiendra une conférence de presse sur le thème « En scène ». Sont attendus un bouquet de presse et une offre de streaming, les deux avec un abonnement.

Dans le second cas, les contenus exclusifs de Netflix ne seront pas disponibles affirme Reed Hastings : « Nous préférons laisser nos clients visionner nos contenus sur notre plateforme », comme l'indique Reuters.

Selon des sources de nos confrères, le service d'Apple pourrait reprendre des contenus de CBS, Viacom et Lions Gate Entertainment, en plus de certaines exclusivités maison. Disney va aussi lancer sa propre plateforme Disney+ avec l'ensemble de ses contenus.

Copié dans le presse-papier !

Après Windows, Office, Skype et d’autres produits, Microsoft lance un canal de test Insider pour Halo.

Avec Halo: The Master Chief Collection confirmé pour une arrivée sur le Microsoft Store, donc sur les PC Windows 10, l’éditeur cherche à embrigader des joueurs dans sessions de tests pour « aider 343 Industries » à peaufiner ses titres.

Le site pour s’inscrire est déjà ouvert et concerne donc tous les possesseurs d’une Xbox One ou d’un PC. Bien que le titre doive débarquer dans la boutique de Microsoft, il semble bien que le jeu pourra aussi être récupéré sur Steam.

On ne sait pas encore quand la Master Chief Collection sera disponible. 343 Industries a en revanche confirmé que les titres seraient diffusés un à la fois, en commençant par Halo Reach.