du 26 juin 2018
Date

Choisir une autre édition

Tencent rejoint la Linux Foundation et ouvre sa propre plateforme de trading

Tencent vient de rejoindre la Linux Foundation. L’entrée se fait par la grande porte, en tant que membre Platinum, soit le plus haut grade (donc avec la plus grosse contribution à la structure). Il rejoint ainsi AT&T, Cisco, Huawei, IBM, Intel, Microsoft, Oracle, Qualcomm et Samsung.

Tencent est l’un des plus gros éditeurs chinois. En plus de ses participations dans le domaine du jeu, l’entreprise est à l’origine de messageries parmi les plus utilisées (en tout cas en Chine), QQ et WeChat.

Dans le communiqué de presse, on peut lire que l’un de ses responsables, Liu Xin, intègre directement le comité directeur de la fondation. L’éditeur ajoute qu’il pourra bénéficier de « l’expertise de la fondation dans des domaines tels que la gouvernance open source, le juridique et la conformité, les évènements, le marketing et autres ».

Jim Zemlin, directeur de la Linux Foundation, se montre enthousiaste. Selon lui, cette arrivée montre l’implication de Tencent, dont les contributions à l’open source sont croissantes.

Dans le même temps, Tencent ouvre sa propre plateforme de trading, Qtrade. La société, consciente que de nombreux traders utilisent sa plateforme de messagerie QQ pour les obligations chinoises.

Qtrade fournit aux traders plusieurs services, comme la vérification d’identité des deux parties, ou l’enregistrement des discussions et transactions pendant cinq ans ou plus.

chargement Chargement des commentaires...