du 10 janvier 2018
Date

Choisir une autre édition

Telegram s'apprête à lancer une ICO géante

La messagerie chiffrée Telegram envisage de lancer dès mars prochain une ICO visant à collecter environ 500 millions de  dollars, ce qui en ferait la levée de fonds en crypto-monnaie la plus importante vue à ce jour.

Cependant, le quidam moyen ne pourrait pas faire partie des premiers investisseurs. Telegram réclamerait un ticket d'entrée à 20 millions de dollars, payable uniquement en monnaie fiduciaire. Ce sont donc les investisseurs institutionnels qui sont visés par cette première prévente.

L'idée derrière cette ICO, est de forger une toute nouvelle blockchain s'appuyant sur les 180 millions d'utilisateurs de l'application. Une nouvelle crypto-monnaie, le gram, y circulera et permettra aux utilisateurs de la plateforme d'échanger des fonds à moindre coût qu'avec des transferts bancaires classiques, notamment dans le cas de micro-dons, où les frais peuvent être importants avec le système actuel.

Pour permettre cela, la blockchain développée par Telegram nécessiterait de centraliser certains éléments du réseau. Un mal nécessaire selon l'entreprise, qui souhaite ainsi se mettre à l'abri d'éventuelles attaques d'états hostiles à une utilisation large du chiffrement, rapporte TechCrunch.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans un communiqué, le réseau social reprend les fonctionnalités ajoutées ces derniers mois, en annonçant quelques nouveautés. Facebook compte rendre ses diffusions en direct plus interactives, avec des sondages et des jeux pour les spectateurs, dont l'un conçu par Buzzfeed.

La plateforme vidéo Facebook Watch intègre désormais les créations liées aux Pages, qui gagnent un nouvel agencement (template) vidéo, mettant en avant ces contenus et les retours d'internautes. Enfin, dans sa quête de monétisation (et de facilitation des sponsoring de vidéos), le groupe ajoute un gestionnaire de collaboration avec les marques, pour aider la rencontre entre créateurs et entreprises.

Selon TechCrunch, Instagram compterait lancer sa plateforme pour vidéos long format, « IGTV », ce 20 juin. Disponibles dans l'onglet Explorer, ces vidéos devraient se rapprocher du format 10 minutes de YouTube, bien loin de la minute des créations habituelles. Instagram aurait rencontré des vidéastes cette semaine pour préparer ces nouveaux contenus.

La plateforme miserait bien sur les vedettes du Net, plutôt que sur des studios TV, à l'inverse de YouTube et de ses Originals. Les vidéos, inspirées de Snapchat Discover, reprendraient le format vertical désormais connu, avec une qualité allant jusqu'à la 4K.

Copié dans le presse-papier !

Le géant du Net propose enfin sa propre application pour écouter des podcasts sur son terminal mobile. Pour rappel, Apple a déjà la sienne depuis des années pour iOS.

Podcasts pour Android ne révolutionne pas le genre et propose seulement des fonctions de base pour le moment : écouter des contenus et vous abonner aux émissions de votre choix, avec un mode hors ligne.

Les sessions sont synchronisées entre les différents appareils grâce à Google Assistant. Bien évidemment, l'intelligence artificielle est mise en avant pour des recommandations que l'on promet (comme toujours) en adéquation avec vos centres d'intérêt.

Par la suite, Google compte proposer des sous-titres automatiques et une traduction via Google Translate. Des fonctionnalités identiques sont déjà disponibles sur certaines vidéos YouTube par exemple.

Copié dans le presse-papier !

Au Computex, le fabricant exposait toute une panoplie de nouveautés (lire notre compte rendu), dont des ventirads pour les processeurs Intel Xeon Scalable (Platinum, Gold, Silver et Bronze) et Xeon-Phi. Ils sont désormais disponibles.

Comme prévu, nous retrouvons donc le NH-U14S DX-3647 avec un ventilateur de 140 mm, le NH-U12S DX-3647 avec deux de 120 mm, et enfin le NH-D9 DX-3647 4U avec deux de 92 mm. Comme son nom l'indique, ce dernier est spécialement pensé pour les racks au format 4U.

Les modèles avec un ventilateur de 140 mm et deux de 92 mm sont vendus à 89,90 euros, contre 99,90 euros pour celui avec deux de 120 mm. Ils sont d'ores et déjà disponibles chez Amazon aux États-Unis et devraient arriver rapidement en France.

Copié dans le presse-papier !

Maintenant que l'assistant numérique se déploie dans de nouveaux pays et langues, dont le français, le revendeur vise une nouvelle clientèle : les hôtels. Avec Alexa for Hospitality, Amazon veut installer des enceintes connectées Echo dans les chambres.

Elles permettent évidemment de programmer une alarme et de piloter des objets connectés (les lampes par exemple), exactement comme la version classique d'Alexa. Des fonctionnalités supplémentaires sont présentes pour demander le nettoyage de la chambre ou commander à manger avec le room service par exemple.

Alexa for Hospitality n'est pour le moment disponible que sur invitation. Certains hôtels Marriott aux États-Unis sont d'ores et déjà partenaires. Ars Technica précise que les clients peuvent demander à ce que l'enceinte Echo soit enlevée de leur chambre s'ils le souhaitent.

Fin 2016, le Wynn de Las Vegas faisait pour rappel parler de lui, car il avait installé une enceinte Echo dans ses chambres. Il s'agissait alors de la version classique d'Alexa.

Copié dans le presse-papier !

Lancé l'été dernier, le service d'aide au recrutement de G Suite a droit à une mise à jour : « En intégrant Google AI, Hire réduit désormais les tâches répétitives et chronophages en des interactions en un clic ».

Voici quelques-unes des nouveautés : proposer automatiquement des suggestions de salles et horaires pour des entretiens avec des candidats, mettre en évidence certains mots clés dans les CV (et ainsi éviter le Ctrl+F répétitif) et lancer des appels en un clic avec un enregistrement automatique de la conversation.