du 13 février 2019
Date

Choisir une autre édition

Le site reste en accès libre et gratuit, mais une offre à 15 dollars par mois ou 150 dollars par an est désormais proposée.

Elle est disponible en France, ainsi que dans d'autres pays : Allemagne, Canada, Espagne, États-Unis et Royaume-Uni. D'autres suivront. Le média veut s'adresser aux fondateurs de startups avec des articles de fond et des guides dédiés.

La rédaction sera sollicitée pour ces contenus spécifiques, mais pas seulement : le site de Verizon évoque la participation à venir de « hauts profils » du secteur. Une première publication consacrée à Patreon est en ligne.

On retrouve les fondamentaux des solutions payantes : pas de publicité, un meilleur confort de lecture, et de petits outils comme un gestionnaire de liste. TechCrunch met également en avant son approche communautaire, qui s'exprime à travers ses conférences, sur lesquelles les abonnés auront d'ailleurs une réduction de 20 %.

Ce service est en préparation depuis quelque temps maintenant et semble avoir été mûri. De son succès dépendra sans doute l'évolution à plus long terme du site, mais aussi des réactions de la concurrence.

TechCrunch se lance à son tour dans l'abonnement payant avec ExtraCrunch
chargement Chargement des commentaires...