du 23 juin 2020
Date

Choisir une autre édition

La semaine dernière, les États-Unis claquaient la porte des négociations. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, avait alors expliqué que c’était « une provocation vis-à-vis des alliés des États-Unis ».

Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur, n’est pas du même avis : « C’est une posture de négociation. […] C’est une négociation qui va durer toute l’année 2020. On rentre, on sort, on fait une pause. La négociation va se poursuivre », comme le rapporte Reuters.

Il se montre confiant pour la suite des événements : « L’OCDE est le bon lieu pour discuter, pour négocier, on est très prêts d’un accord, du reste. […] Je suis convaincu qu’on trouvera un accord ».

Taxe des géants du Net : les Américains seraient dans une « posture de négociation », selon Thierry Breton
chargement Chargement des commentaires...