du 30 août 2019
Date

Choisir une autre édition

SVOD : Disney+ se dévoile avant son lancement, Apple tv+ reste en embuscade

La conférence D23 était l'occasion pour la Walt Disney Compagny de présenter une partie des nouveaux films et séries qui seront disponibles au lancement, mais aussi de revenir sur les détails de fonctionnement de son offre de streaming. 

En plus des États-Unis, la plateforme sera disponible au Canada et aux Pays-Bas dès le 12 novembre, pour 6,99 dollars ou euros par mois. La semaine suivante, ce sera au tour de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. L'anglais, l'espagnol, le français et le néerlandais seront disponibles pour l'interface et les contenus.

Disney+ sera disponible sur les terminaux Apple (iPhone, iPad, Apple TV), Android, Chromecast, Xbox One, TV Sony Android, PlayStation 4 et Roku. Aux États-Unis, une offre couplée avec ESPN+ et Hulu (qui appartiennent aussi à Disney) sera proposée pour 12,99 dollars.  

La société affirme que les téléchargements seront illimités sur un maximum de dix terminaux. La 4K avec Dolby Vision, HDR10 et Dolby Atmos sont disponibles sans supplément… à condition d'avoir un appareil compatible évidemment. Disney+ proposera jusqu'à sept profils avec plus de 200 avatars possibles.

Bref, on a l'impression que la plateforme veut se comparer frontalement avec Netflix, qui ne propose que cinq profils maximum, tandis que la 4K UHD n'est disponible que sur son forfait Premium à 15,99 euros par mois (avec quatre écrans maximum). À 6,99 euros par mois, Disney+ a de quoi séduire, mais il faut attendre que les offres soient réellement disponibles afin de les comparer en détail.

Il faudra également voir comment l'offre évoluera dans le temps. La plateforme de streaming pourrait attaquer avec un prix volontairement bas pour engranger des clients et faire mal à la concurrence, puis augmenter progressivement ses prix... comme le fait par exemple Netflix depuis son lancement.

Avec toutes les licences dont dispose Disney – Pixar, Marvel, Star Wars, Les Simpson, National Geographic,  21st Century Fox, etc. – la société a de quoi frapper fort. 

Pendant ce temps, Apple est en embuscade avec son service TV+, dont le lancement serait également prévu pour novembre. Le tarif n'est pas connu, mais il serait de 9,99 dollars selon Bloomberg

La société de Cupertino aurait également décidé de voir plus grand que prévu : elle investirait non pas un milliard de dollars, mais six. Aux dernières nouvelles, Apple ne devrait pas tenter de tenir la comparaison avec Netflix (et Disney+) sur le nombre de contenus, mais miserait sur la qualité pour se démarquer.

chargement Chargement des commentaires...