du 08 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

Sur Mars, Curiosity a trouvé des traces « d'une ancienne oasis »

Nous savions déjà que la planète rouge avait abrité de l'eau liquide à sa surface il y a plusieurs milliards d'années et, « dans certaines circonstances », on peut encore en trouver des traces.

Dans une publication scientifique dans Nature, les scientifiques décrivent leur vision de Mars : « Imaginez des étangs parsemant le fond du Cratère de Gal, l’ancien bassin de 150 kilomètres de large que Curiosity explore. Des ruisseaux ont pu lacérer ses parois, courant vers sa base. Regardez l’histoire en accéléré et vous verrez ces cours d’eau déborder puis s’assécher, un cycle qui s’est probablement répété plusieurs fois durant des millions d’années ». 

« Étant donné que la Terre et Mars étaient semblables à leurs débuts, William Rapin [auteur principal, de Caltech, ndlr] a émis l’hypothèse que l’île de Sutton ressemblait peut-être à des lacs salés sur l’Altiplano en Amérique du Sud. Les ruisseaux et les rivières qui s’écoulent des chaînes de montagnes vers ce plateau aride de haute altitude mènent à des bassins semblables à l’ancien cratère de Gale sur Mars. Les lacs de l’Altiplano sont fortement influencés par le climat au même titre que la tempête ».

« Pendant les périodes plus sèches, les lacs de l'Altiplano deviennent moins profonds, et certains peuvent se dessécher complètement », ajoute-t-il. 

Pour rappel, le but de la mission Curiosity était justement de prouver que la planète était habitable par le passé. C'est l'étape intermédiaire d'un vaste programme international d'exploration martienne. La première était de savoir si de l'eau a existé à une époque, tandis que la prochaine sera de trouver des traces de vie à l'aide de Mars 2020.

chargement Chargement des commentaires...