du 08 janvier 2020
Date

Choisir une autre édition

« Rangeons les colts, mettons-nous autour de la table de négociation et traitons ce problème au bon niveau ». Bruno Le Maire a annoncé, lors de ses vœux aux acteurs économiques, que la France et les États-Unis se sont donnés « 15 jours pour parvenir à un compromis sur la base du texte de l’OCDE ». 

« Bien entendu, nous souhaitons qu’aucune sanction ne soit prononcée par l’administration américaine durant ces 15 jours ». Le ministre défend la taxation des acteurs du numérique, réforme mal accueillie outre-Atlantique où Washington a promis de taxer plusieurs produits français en rétorsion.  

« La taxation des géants du numérique se fera, tôt ou tard, partiellement ou globalement. Je me suis battu et je continuerai de me battre pour une solution globale et rapide » plaide le représentant du gouvernement, en quête également d’un disposition similaire à l’échelle européenne.

Sur la taxation du numérique, « rangeons les colts » implore Bruno Le Maire
chargement Chargement des commentaires...