du 14 septembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Sur Android, Firefox Focus récupère son propre moteur GeckoView

La version Android du navigateur Focus passera progressivement sur le moteur Gecko dans les mois qui viennent.

Un changement de taille, puisque Focus utilisait jusque-là les composants de Chrome, comme tant d’autres. Selon Mozilla, la WebView d’Android n’est pas faite pour bâtir des navigateurs, car elle ne reprend par exemple qu’une partie des standards supportés par Chrome.

L’éditeur a également dû faire de son moteur Gecko une bibliothèque Android réutilisable. Le code a été séparé de tout ce qui touche à l'interface et optimisé, aboutissant à GeckoView, qui chargerait les pages 20 % plus rapidement que le classique Firefox pour Android.

Mozilla va utiliser GeckoView dans Focus et se débarrasser de la WebView. Le moteur est disponible dans la version bêta de Focus, dont l’éditeur encourage l’utilisation.  Le navigateur contient pour l’instant les deux moteurs, avec un test A/B. Une partie seulement des utilisateurs sera donc sur GeckoView.

La nouvelle mouture stable de Focus devrait être prochainement diffusée (semaine prochaine si tout va bien). Là encore, une partie seulement des utilisateurs disposera de GeckoView, le pourcentage augmentant ensuite régulièrement.

Qui sait, le travail de Mozilla donnera peut-être des idées à Microsoft, son navigateur Edge se contentant lui aussi sur Android d’une WebView.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Annoncé fin octobre, cette nouvelle version renferme une bonne nouvelle : la mémoire vive est amovible alors qu'elle était auparavant soudée sur la carte mère.

C'est par contre toujours le cas du processeur et du SSD, il ne sera donc pas possible de revoir le stockage à la hausse de cette manière. Deux points noirs pour nos confrères, qui ajoutent que si un des ports de la carte mère est endommagé il faudra la changer en entier.

Comme son prédécesseur, le Mac mini 2018 obtient ainsi une note finale de 6 sur 10.

Copié dans le presse-papier !

Après avoir entièrement réécrit son application pour iOS, l'équipe s'est penchée sur la version Android, qui passe en 2.9.1.

Elle apporte de nouvelles bibliothèques réseau : OkHttp et dav4android. Les notes de versions annoncent aussi la mise en place d'un champ de recherche dans un répertoire, la possibilité de sélectionner tous les fichiers et d'inverser la sélection.

Une interface de connexion avec le même design que celle sur le web est également de la partie, ainsi que des corrections de bugs et des diverses améliorations, notamment sur la gestion de la batterie.

Attention, cette version de l'application Android nécessitera la version 9.x d'ownCloud Server au minimum.

Copié dans le presse-papier !

L'annonce a été faite par Rémy Weber (président du directoire de La Banque Postale) à nos confrères des Échos. Comme pour les forfaits de téléphonie mobile, le groupe s'appuiera sur son large réseau de boutiques physiques pour promouvoir sa néobanque.

« Nous voulons sortir une offre différente des autres, avec entre autres du crédit à la consommation et du "crowdfunding" » affirme le dirigeant. Il vise un million de clients en cinq ans.

Ma French Bank proposera « une tarification extrêmement raisonnable » ajoute Rémy Weber : « on ne veut pas acheter nos parts de marché. Nous préférons offrir un maximum de services pour convaincre les clients et les fidéliser ».

Il prévoit d'investir 100 millions d'euros sur 4 à 5 ans pour le développement de sa néobanque.

Copié dans le presse-papier !

C'est en tout cas l'information transmise par une source à Reuters, qui ajoute que ce véhicule viendrait se positionner en face des Tesla. Pour rappel, la moins chère (Model 3) est actuellement à 35 000 dollars.

VW prévoirait de produire 200 000 unités de MEB Entry par an, mais aussi 100 000 berlines de taille moyenne : l'I.D.Aero (dont le prix n'est pas précisé). Pour exécuter son plan, le fabricant devrait réaménager trois usines (Emden, Zwickau et Hanovre) en site d'assemblage.

« Ces projets devraient être discutés lors d’une réunion du conseil de surveillance de Volkswagen le 16 novembre » ajoutent nos confrères. Des alliances avec SK Innovation et l'américain Ford pourraient aussi être évoquées.

Copié dans le presse-papier !

C’est un double programme de réparation qu’Apple a officialisé vendredi soir. D’un côté, les SSD des MacBook Pro 13 pouces sans Touch Bar, dans leur édition 2017. De l’autre, la dalle OLED des iPhone X.

Pour les MacBook, Apple indique qu’un « nombre limité de lecteurs SSD 128 Go et 256 Go présentait un problème pouvant entraîner une perte de données et une défaillance du lecteur ». Seules les machines vendues entre juin 2017 et juin 2018 peuvent être concernées.

La fiche technique ajoute que les données doivent avoir été intégralement sauvegardées, car la réparation implique une mise à jour du firmware et une réinstallation de macOS.

Pour l’iPhone X, le souci peut se manifester sous deux formes : tout ou partie de l’écran ne répond plus de façon intermittente au toucher ou, au contraire, réagit sans avoir été touché. Pour expliquer ces soucis, Apple pointe une « possible défaillance d’un composant du module écran ».

Bien que la sauvegarde des données soit recommandée (comme toujours avant envoi en réparation), il n’est pas question de formatage de l’appareil.

Pour les deux programmes, l’utilisateur concerné devant se rendre en Apple Store ou centre agréé. Programmes officiels oblige, les réparations sont gratuites.

Attention, Apple fait la distinction entre ce souci spécifique d’écran et d’autres pouvant empêcher les manipulations, comme une dalle brisée. Dans ce cas, il faudra probablement payer pour ces autres problèmes avant que le composant défectueux d’écran soit changé.