du 01 octobre 2018
Date

Choisir une autre édition

Supercalculateurs « de classe mondiale » en Europe : Conseil et Commission main dans la main

Lancé en mars de l'année dernière par sept pays européens dont la France, le projet EuroHPC passe une nouvelle étape importante :

« Le Conseil a adopté aujourd'hui sur le plan juridique un règlement établissant l'entreprise commune européenne pour le calcul à haute performance (EuroHPC), une nouvelle structure juridique et financière qui mettra en commun les ressources de 25 pays européens, construira une infrastructure de supercalcul et de données et soutiendra la recherche et l'innovation dans le domaine, grâce à la participation des scientifiques, des entreprises et de l'industrie ».

Cette entreprise commune sera dotée d'un budget d'un milliard d'euros, provenant à parts égales du budget de l'Union européenne et des États-membres participants. Des partenaires privés « apporteront des ressources complémentaires » à hauteur de 400 millions d'euros.

Cette entité débutera ses activités dans les prochaines semaines, lorsque ses comités directeur et consultatif auront été désignés. Sur le long terme, la Commission envisage d'investir 2,7 milliards d'euros. Une foire aux questions sur le projet EuroHPC est disponible ici.

Pour le moment, 25 pays sont impliqués : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie.

chargement Chargement des commentaires...