du 08 octobre 2019
Date

Choisir une autre édition

Suite à un décret présidentiel, Adobe va couper les comptes de ses clients au Venezuela

Comme l'indique The Verge, l'éditeur prévient ses clients par email et a également mis en place une page d'assistance dédiée

« Le gouvernement américain a publié le décret 13884 qui a pour effet d'interdire la quasi-totalité des transactions et des services entre entreprises, entités et particuliers américains avec le Venezuela. Pour rester en conformité, Adobe désactive tous les comptes au Venezuela ». 

L'éditeur ajoute que ce décret présidentiel n'a pas de date d'expiration, « la décision de l'annuler incombe uniquement au gouvernement des États-Unis ».  

Les clients concernés ont jusqu'au 28 octobre pour télécharger le contenu enregistré sur leur compte Adobe. Passé cette dates il sera désactivé. Aucun remboursement pour les achats ou abonnements en cours ne sera proposé ; Adobe explique que c'est l'une des conséquences du décret. 

Les logiciels gratuits sont également concernés. Pour résumer, plus aucun produit Adobe ne sera disponible au Venezuela. Cette situation met en lumière le problème de l'offre actuelle d'Adobe reposant sur un abonnement : les clients se retrouvent du jour au lendemain avec leurs logiciels qui ne fonctionnent plus. 

« Nous continuerons de suivre de près l'évolution de la situation et ne ménagerons aucun effort pour rétablir les services au Venezuela dès que la loi le permettra », affirme enfin l'éditeur.  

chargement Chargement des commentaires...