du 18 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

La semaine dernière, on apprenait que cette application visant à diffuser des jeux en streaming depuis un PC allait être proposée sur les systèmes mobiles d'Apple et Google.

Aujourd'hui, Valve diffuse une première mouture destinée à Android, sous la forme d'une bêta. Elle fonctionne aussi bien sur smartphone que pour les appareils Android TV.

La société recommande tout de même une liaison câblée ou un Wi-Fi performant à 5 GHz pour une expérience  optimale.

Steam Link disponible en bêta sous Android
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Depuis le nouvel iOS, Apple collecte quelques informations sous forme chiffrée, afin de lutter contre certaines formes de piratage. Elles doivent surtout permettre de mieux contrôler si un achat sur iTunes est bien réalisé par le détenteur de la carte bancaire et diminuer le nombre de faux positifs.

L’appareil mobile obtient donc un score de confiance basé sur des informations simples comme le nombre d’appels passés ou d’emails échangés.

Selon Apple, qui s’en est expliquée à VentureBeat, l’indice de confiance est une valeur numérique et n’est basé sur aucune information personnelle. Dans les conditions d’utilisation d’iTunes (quatrième puce), l’entreprise précise que l’indice reste « une durée déterminée » sur ses serveurs, mais ne dit pas laquelle.

On notera que cet indice est créé depuis des appareils iOS, mais pas depuis des Mac ou une Apple TV, des appareils pouvant pourtant réaliser des achats simplifiés sur iTunes.

Copié dans le presse-papier !

Les deux nouveaux smartphones d'Apple obtiennent la même note que les iPhone X et 8 avant eux : 6 sur 10. Parmi les bons points : « L'écran et la batterie ont toujours la priorité dans la conception de l'iPhone. Un écran cassé peut être remplacé sans enlever le matériel biométrique Face ID ». 

Par contre, voici un problème parmi d'autres : « Le verre à l'avant et à l'arrière double le risque de dégâts en cas de chute. De plus, si la coque arrière casse, vous devrez retirer chaque composant et remplacer tout le châssis ».

En plus de fournir des photos sur l'intérieur des iPhone X (Max), ce démontage permet d'en savoir un peu plus sur les composants utilisés. Le modem vient par exemple de chez Intel (comme c'était déjà le cas sur certains iPhone X), mais rien par contre ne permet d'affirmer que tous les iPhone Xs sont équipés de la même puce.

Alors que l'iPhone X utilisait de la LPDDR4 de chez SK Hynix, les iPhone Xs (Max) démontés par iFixit passent chez Micron. Les 64 Go de stockage des iPhone X et Xs de nos confrères sont fournis par des puces Toshiba.

Copié dans le presse-papier !

Des rumeurs ont mentionné une attaque à venir de Donald Trump contre les réseaux sociaux, accusés de biais politique. Récemment, il les avait menacés d'une enquête, estimant que ces plateformes favorisent les informations défavorables à son action.

Au Washington Post, la secrétaire adjointe à la presse, Lind­say Walters, assure que le document « n'est pas le fruit d'un processus de décision officiel de la Maison blanche ». Selon trois aides interrogés par le WaPo, le texte ne provient pas d'eux et serait inapplicable.

En parallèle, le ministère de la Justice commence à discuter de ces soupçons de partialité des plateformes.

Copié dans le presse-papier !

Mozilla a publié vendredi soir une mise à jour de sécurité pour sa branche ESR (Extended Support Release). Le numéro de version passe donc à 60.2.1.

Ces correctifs ont provoqué dans la foulée l’arrivée de la première mise à jour d’entretien du récent Tor Browser 8.0. le navigateur est pour rappel basé sur la branche ESR de Firefox.

La mouture 8.0.1 reprend les notes de version de Firefox 60.2.1 et y ajoute quelques corrections de bugs détectés dans Tor Browser 8.0. Mais il en reste, et pas de moindres, dont l’impossibilité de faire fonctionner WebGL et le support de l’accessibilité sous Windows. Actuellement, NoScript ne sauvegarde pas non plus les permissions site par site.

Copié dans le presse-papier !

Trois ans après la station de charge 2-en-1 pour iPhone et Apple Watch, le fabricant profite de l'annonce des nouveaux terminaux Apple pour sortir une nouvelle version… encore plus chère : la BOOST UP Wireless Charging Dock.

La puissance maximale pour un smartphone compatible Qi est de 7,5 watts (iPhone X et Xs par exemple), contre 5 watts pour l'Apple Watch. Sur cette nouvelle version, un port USB Type-A est également présent, avec une puissance de 5 watts seulement (1 A sur 5 V).

La station de charge sera disponible en décembre, pour 159,99 dollars tout de même, un créneau tarifaire à prendre puisque l'AirPower d'Apple semble abandonné. Pour rappel, on trouve des stations de charge 2-en-1 à moins de 20 euros chez Amazon, mais il faut alors utiliser votre chargeur d'Apple Watch alors qu'il est intégré chez Belkin.

Le fabricant propose aussi une nouvelle version de sa station PowerHouse pour Apple Watch et iPhone. La première se charge par induction, tandis que le second utilise le port Lightning. La nouvelle version prend en charge les iPhone Xs (Max) et Xr. Elle est vendue au même tarif de 99,99 euros.