du 06 avril 2020
Date

Choisir une autre édition

En novembre dernier, le prototype MK1 faisait « boom », puis SN1 après s'être élevé de quelques mètres en février. Il y a quelques jours, SN3 ne résistait pas non plus à un test de pression.

Elon Musk est rapidement sorti du bois pour expliquer qu’il pourrait « s’agir d’une erreur de configuration de test » plus qu’un problème sur le prototype en lui-même. Un quatrième vaisseau est en cours de construction

Starship : un troisième prototype explose lors des tests de mise sous pression
chargement Chargement des commentaires...