du 17 mai 2018
Date

Choisir une autre édition

Stan Lee veut la maîtrise de ses comptes sur les réseaux sociaux

L'année dernière, l'auteur des X-Men et autres superhéros revendait son entreprise POW! Entertainement à une entreprise chinoise Camsing.

Mais rien ne va plus : Lee accuse Camsing de lui avoir caché certains termes du contrat, et d'avoir abusé de certaines faiblesses. Lors de la signature, il venait en effet de perdre sa femme. Il est également atteint de DMLA, l'empêchant de voir correctement.

Âgé de 95 ans, l'homme attaque Camsing et réclame un milliard de dollars. Selon Lee, Camsing aurait récupéré, sans qu'il le sache, le droit d'utiliser pleinement son nom et son image pour les associer aux produits vendus.

Le grand âge de Stan Lee est d'ailleurs inscrit en filigrane dans la réponse de POW! : l'accusation « est si absurde que nous devons nous demander si M. Lee est bien à l'origine de cette plainte », sous-entendant que l'auteur aurait pu être manipulé. Élégant.

L'histoire n'a pas empêché Stan Lee de publier sa première vidéo sur Twitter, pour remercier ses fans. Trois jours auparavant, il tweetait avec fierté avoir récupéré le contrôle de son compte.

chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

Dans une interview aux Échos, Isabelle Falque-Pierrotin a dressé un nouveau bilan des plaintes, quatre mois après l’entrée en vigueur du règlement européen sur la protection des données (RGPD). « Les indicateurs explosent, prévient la présidente de la CNIL. Chez les particuliers, nous avons enregistré une augmentation de 64 % des plaintes et de la part les professionnels, nous avons reçu plus de 600 notifications de violations de données concernant environ 15 millions de personnes, soit environ 7 par jour depuis le 25 mai ».

Selon les premiers chiffres fournis par la même autorité, 100 jours après l’entrée en application du règlement, la Cnil nous avait indiqué avoir été saisie en tout de « 2 770 plaintes contre 1 780 sur la même période en 2017, qui était déjà une année record ». Soit hausse globale de près de 56 %.

Les plaintes, qui « portent essentiellement sur les obligations de transparence et le consentement », concernent pour certaines les géants du Net. Ces plaintes collectives seront traitées en priorité, assure IFP chez nos confrères. Elle sait que les autorités de contrôle jouent ici leur crédibilité. Quant à Mark Zuckerberg, qui voit dans le RGPD un texte « très positif », elle répond que cette posture est surtout « un enjeu d'image et de marketing » de la part du réseau social. 

Sur son site, la CNIL dévoile d’autres chiffres, notamment ces 24 500 organismes qui ont désigné un délégué à la protection des données. La commission fait d’autres annonces, comme la mise en ligne prochaine d’un Mooc pour se familiariser avec les fondamentaux du règlement, ou encore de fiches pratiques pour les collectivités. 

Copié dans le presse-papier !

Craig Newmark, derrière le site de petites annonces, a signé un chèque de 20 millions de dollars. The Markup est fondé par Julia Angwin et Jeff Larson, connus outre-Atlantique pour plusieurs enquêtes chez ProPublica. L'entreprise est dirigée par Sue Gardner, ex-directrice générale de la fondation Wikimedia.

Le but : explorer les dessous de la Silicon Valley, les technologies et leurs effets sur la société. Chez ProPublica, ils avaient notamment révélé le tri ethnique permis par les outils publicitaires de Facebook, ainsi qu'un biais racial dans les scores de risque criminel.

Copié dans le presse-papier !

Selon Le Journal du dimanche, les ordinateurs et tablettes numériques du palais Bourbon délaisseront Google, jusqu'à présent utilisé par défaut, pour Qwant, ce dernier poussant le respect de la vie privée.

Le délai n'est pas précisé, mais la bascule aura « bientôt » lieu selon le député En marche et questeur de l'Assemblée nationale Florian Bachelier.

Pour rappel, Qwant (avec DuckDuckGo) est une des alternatives au moteur de recherche de Google mis en avant par Mounir Mahjoubi il y a une dizaine de jours.

Copié dans le presse-papier !

Après les iPhone Xs (Max), nos confrères s'attaquent à la quatrième génération de la montre connectée d'Apple. Sans grande surprise, elle obtient exactement la même note que la précédente version : 6 sur 10.

L'écran et la batterie peuvent être remplacés, même si l'opération n'est pas simple. Par contre, l'utilisation de résine rend la plupart des réparations au niveau de la carte mère caduque et des microsoudures sur le boîtier ne facilitent pas les opérations.

Copié dans le presse-papier !

L’ancien directeur de cabinet d’Axelle Lemaire (secrétaire d’État au Numérique) a été chargé « d’assurer la mise en œuvre du plan « AI for humanity » annoncé par le président de la République le 29 mars dernier ».

Bertrand Pailhès, qui a d’ores et déjà pris ses fonctions au sein de la Direction interministérielle au numérique (Dinsic), « travaillera en étroite collaboration avec tous les ministres en charge de la mise en œuvre du plan ». Il prendra notamment part au comité de suivi mensuel de la stratégie d’intelligence artificielle.