du 15 novembre 2017
Date

Choisir une autre édition

Le service de paiement américain Square, qui partage son PDG/fondateur avec Twitter, propose depuis quelques temps une application qui prend la forme d'un porte-monnaie virtuel : Cash.

Désormais, elle teste l'achat de bitcoins directement au sein de ce service. Une fonctionnalité repérée par un internaute, et confirmée ensuite par nos confrères de TechCrunch.

Pour le moment, il ne s'agit pas d'une mise en place définitive, mais l'impact potentiel est clairement visible. En effet, la phase la plus complexe pour l'utilisation de la crypto-monnaie est son acquisition, qui passe en général par des services spécifiques et parfois complexes.

Une telle intégration, si elle venait à se généraliser dans des services utilisés par le grand public, pourrait rendre tout cela bien plus facile. 

Square Cash teste l'achat de bitcoins en quelques clics
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

SFR signe à la chaine des accords avec des opérateurs de réseaux d'initiative publique, ces projets censés apporter le très haut débit (et surtout la fibre) dans les zones rurales délaissées par les opérateurs nationaux. Après Covage, c'est au tour d'Axione (filiale de Bouygues) de s'entendre avec la marque au carré rouge.

Pour l'occasion, SFR débarque sur le réseau du Nord-Pas-de-Calais, THD 59-62. D'ici la fin 2021, l'opérateur compte proposer ses offres aux 668 000 lignes résidentielles et professionnelles prévues. Comme le relève DegroupeNews, d'ici fin août, 25 000 locaux doivent être ouverts à la commercialisation.

Copié dans le presse-papier !

Au début du mois, nous apprenions que les trois fabricants de puces avaient reçu la visite d'enquêteurs chinois, après avoir constaté que les prix de la DRAM avaient « considérablement augmenté ».

« Selon la loi antitrust chinoise, Samsung, SK Hynix et Micron pourraient être condamnés à une amende entre 800 millions et 8 milliards de dollars » s'ils sont reconnus coupables d'entente sur les prix rapporte Digitimes, citant des sources proches du dossier.

L'enjeu est important : « La Chine essaie de protéger son marché des PC et des smartphones contre la hausse du prix de la DRAM » expliquait récemment une analyste à Reuters.

Rappelons enfin que Samsung, SK Hynix, Elpida Memory (racheté par Micron) ont déjà été condamnés pour entente sur les prix de la DRAM.

Copié dans le presse-papier !

Dans un discours hier à Metz, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé le lancement d'un nouveau fonds de pré-amorçage (PDF), pour que Bpifrance investisse (encore) dans des jeunes pousses aux côtés d'acteurs privés. L'argent provient, sans grande surprise, du Programme d'investissement d'avenir.

« Y  investir  durant cette  phase cruciale de pré-amorçage que je décrivais, qui se situe très en amont et où le risque est élevé. Grâce à ce fonds, la France se dote enfin d’un outil capable de financer le « pré-amorçage » à grande échelle » claironne le chef de l'exécutif.

La nouvelle pourrait encore inquiéter la Cour des comptes, qui jugeait que l'activisme de Bpifrance pouvait brider d'autres investisseurs publics et privés.

Copié dans le presse-papier !

Dans son journal, le CNRS revient sur cette technique de préparation des échantillons pour les microscopes électroniques. Il s'agit d'une avancée importante ayant débouché sur un Prix Nobel de Chimie en 2017 pour Jacques Dubochet, Joachim Frank et Richard Henderson.

« Chimistes, biologistes, physiciens et informaticiens ont donc travaillé de concert pour développer une technique qui permet aujourd’hui d’observer les cellules, virus, protéines ou encore nanoparticules sous toutes les coutures », à l'échelle de l'atome.