du 14 mars 2019
Date

Choisir une autre édition

Spotify porte plainte contre Apple pour concurrence déloyale

La plateforme de streaming continue sa pression contre la société de Cupertino et l'attaque cette fois-ci en justice. Plusieurs raisons sont mises en avant, notamment la fameuse taxe des 30 % sur les abonnements (réduite à 15 % après la première année).

Spotify avait pendant un temps augmenté son abonnement en conséquence (12,90 euros au lieu de 9,90 euros sur son site), mais Apple a depuis lancé son propre service de streaming… à partir de 9,90 euros.

Pour Daniel Ek, fondateur et directeur général de Spotify, Apple met en place sur son Store « des règles qui limitent et restreignent volontairement les choix des utilisateurs, agissant à la fois comme joueur sur le terrain et comme arbitre ».

Il affirme également que si Spotify décide de ne pas utiliser le système de paiement d’Apple, la marque à la Pomme « applique des restrictions techniques et sur l'expérience utilisateur ».

Daniel Ek affirme enfin qu'il ne cherche pas à obtenir « un traitement de faveur » : « Nous souhaitons simplement bénéficier du même traitement que de nombreuses autres applications de l'App Store, comme Uber et Deliveroo, qui ne sont pas soumises à la taxe Apple ni aux mêmes restrictions ».

chargement Chargement des commentaires...