du 01 mars 2018
Date

Choisir une autre édition

Promise de longue date, l'entrée en bourse du premier service de streaming musical mondial passe une étape importante. Le 28 février, l'entreprise suédoise a déposé sa candidature devant le gendarme boursier américain, la SEC. Le document prévoit une introduction à un milliard de dollars ; un montant placé là en attendant le vrai, selon TechCrunch. L'opération pourrait avoir lieu en mars ou avril.

Le service dit être présent dans 61 pays, pour 159 millions d'utilisateurs mensuels actifs et 71 millions de membres payants. Il reste donc en tête de la course, même si Apple Music le talonne de plus en plus chaque mois. Au Wall Street Journal le mois dernier, Apple déclarait compter 36 millions d'abonnés dans le monde.

L'an dernier, Spotify a engrangé 4,09 milliards d'euros, pour des pertes s'élevant à 1,2 milliard. Si le streaming gagne ses galons et porte la croissance du marché (encore l'an dernier en France), l'activité peine toujours à produire des sociétés rentables. Selon des échanges hors marchés, révélés par Reuters en septembre, la plateforme serait valorisée à 16 milliards de dollars.

Spotify dépose son dossier d'entrée à la bourse américaine
chargement Chargement des commentaires...