du 09 novembre 2018
Date

Choisir une autre édition

Le service de streaming musical suédois permettra bientôt aux utilisateurs sans abonnement payant de diffuser leur musique sur les enceintes connectées exploitant Spotify Connect.

Les appareils devront tout de même passer à un nouveau SDK. Comme le rappelle TechCrunch, 104 des 191 millions d’utilisateurs utilisent le service avec publicité. Le Syndicat national des éditeurs phonographiques (Snep) souligne toujours qu’ils rapportent peu à l’industrie par rapport aux membres payants.

Spotify Connect bientôt accessible aux membres « gratuits »
chargement Chargement des commentaires...

À découvrir dans #LeBrief
Copié dans le presse-papier !

26 nouvelles langues sont désormais proposées pour ce service, basé sur les données de Have I been pwned, lancé en juin dernier.

La fondation met également en place le service de notification testé par le passé mais désormais intégré à son navigateur. Il va être déployé progressivement dans les semaines qui viennent.

Il affichera une notification lorsque vous visiterez un site dont les données ont été dérobées, vous permettant de tester votre adresse e-mail. Vous pouvez bien entendu choisir de ne pas le faire et de ne plus voir ces alertes.

Mozilla détaille sa politique d'information des utilisateurs par ici. Les éditeurs de sites concernés peuvent ainsi savoir quand leur domaine sera mis en avant de la sorte ou non.

Copié dans le presse-papier !

Dans un billet de blog, DeepMind (une société appartenant à Alphabet) annonce que l'application médicale Streams rejoint le vaisseau mère Google, avec l'idée de la développer au niveau mondial. Pour ce faire, « l'équipe travaillera au sein de Google ». Pour rappel, DeepMind et Google étaient jusqu'à présent deux entités distinctes au sein du groupe Alphabet.

Au Royaume-Uni, ce rapprochement est perçu comme la trahison d'une promesse faite il y a deux ans par Mustafa Suleyman (cofondateur de DeepMind) quand la société travaillait avec le National Health Service, comme l'explique The Guardian.

« DeepMind fonctionne de manière autonome vis-à-vis de Google. Dès le départ, nous avons clairement indiqué que les données des patients ne seraient jamais liées ni associées à des comptes, produits ou services Google », affirmait-il en 2016 sur Medium.

Selon un porte-parole de Google repris par nos confrères, il n'y aurait pas de changement : « toutes les données des patients restent sous le strict contrôle de nos partenaires, à qui incombent les décisions relatives à leur utilisation. Ces données restent soumises à des contrôles d’audit et d’accès stricts. Leur traitement dépend de nos contrats et de la législation sur la protection des données. Le passage à Google n'y change rien ».

Julia Powles, spécialiste en protection de la vie privée, n'est pas du tout du même avis, jugeant ce rapprochement « totalement inacceptable » : « DeepMind a déclaré qu'il ne connecterait jamais Streams à Google. L'ensemble de l'application Streams est désormais un produit Google ! Il s'agit d'un abus de confiance ».

Copié dans le presse-papier !

La jeune pousse, basée à Boulogne-Billancourt et comptant 225 salariés pour un chiffre d'affaires de 45 millions d'euros, vient d'entrer dans le giron du groupe Legrand pour un montant qui n'a pas été dévoilé.

Cette acquisition n'est toutefois pas une surprise, puisque le spécialiste des équipements électriques était déjà entré au capital de Netatmo en novembre 2015. Legrand espère ainsi avancer dans les domaines de la domotique et de l'intelligence artificielle en s'appuyant sur les ingénieurs de Netatmo.

Fred Potter, fondateur de Netatmo, devient à cette occasion directeur technique du programme Eliot de Legrand, dédié aux objets connectés.

Copié dans le presse-papier !

Electronic Arts ne sait plus où donner de la tête avec ses anciens titres phares. Après l'annonce (froidement accueillie) d'un jeu mobile, l'éditeur a décidé de relancer la série Command & Conquer sur PC… avec des versions remasterisées de ses anciens succès.

Cela commencera donc avec Command & Conquer :  Conflit du Tiberium, et Alerte Rouge, qui seront tous deux accompagnés de leurs packs d'extension respectifs « dans une collection remasterisée sans microtransactions » promet Electronic Arts.

Pour tenter de garder la patine des jeux de l'époque, et d'en altérer aussi peu que possible le gameplay, l'éditeur a fait appel à Petroglyph Games, un studio qui compte dans ses rangs quelques anciens de Redwood Studios comme Joe Bostic, co-créateur de la franchise, ou encore Frank Klepacki, le compositeur de la bande-originale d'Alerte Rouge.

Aucune date de lancement n'a été dévoilée pour l'instant, et pour cause : EA admet ne « pas avoir encore lancé le développement » de ce projet. Un moyen de prendre la température ?

Copié dans le presse-papier !

Comme l'année dernière, Amazon commencera le Black Friday dès lundi avec sa « Black Friday Week ». Des ventes-flash seront ainsi mises en ligne et renouvelées tous les jours. D'autres revendeurs suivent le mouvement, notamment Cdiscount avec des ventes pour ses membres Cdiscount à volonté, Fnac et Darty avec des promotions pour le Black Friday dès le 19 novembre.

Le géant américain va également ouvrir des boutiques éphémères en Europe. L'annonce a été faite sur le site italien pour la ville de Milan, mais aussi d'autres comme Paris, Londres, Madrid, Berlin et Amsterdam.

Baptisé Amazon Loft for Xmas, le magasin de Milan mesurera plus de 500 m² et sera ouvert du 16 au 26 novembre ; il fermera donc juste après le Cyber Monday. Rien n'est encore précisé pour Paris.

Bien évidemment, la Team Bons Plans sera sur la brèche pour vous faire profiter des meilleures offres à l'occasion du Black Friday 2018 qui s'étalera cette année encore sur plus d'une semaine.

Mais attention, comme le rappelle la DGCCRF, il convient d'être prudent face aux risques de cyberarnaques.